Leçons inaugurales

Leçon Laurent Brochard

Jeudi 8 décembre 2011, 12h30 - CMU, Auditoire A250

Prof. Laurent BROCHARD

Professeur ordinaire
Département d’anesthésiologie, pharmacologie et soins intensifs, Faculté de médecine
Médecin-chef du Service des soins intensifs, HUG

Photo LBcadre.jpg

«La ventilation non-invasive: un progrès dans l’histoire de la réanimation»

L’histoire de la réanimation et des soins intensifs peut être vue à travers celle de la ventilation artificielle. Après les périodes d’utilisation du « poumon d’acier », la réanimation est réellement née en 1956 avec la ventilation en pression positive par trachéotomie puis intubation endotrachéale. La ventilation non-invasive s’est progressivement développée après les années 1990 et s’est aujourd’hui imposée comme une technique de première intention de prise en charge de l’insuffisance respiratoire aiguë. L’amélioration du pronostic des patients a amené à s’interroger sur les raisons des bénéfices observés, à savoir notamment une diminution des complications des traitements et une moindre agression des épithéliums respiratoires.

Biographie

Après une formation de pneumologie, Laurent Brochard est devenu professeur de réanimation en 1993 à l’Université Paris Est. Il a exercé à l’Hôpital Henri Mondor à Créteil où il a été président de la commission médicale et vice-doyen de la Faculté de médecine. En octobre 2010, il a intégré l’Université de Genève comme professeur ordinaire à la Faculté de médecine et médecin-chef de service des soins intensifs aux Hôpitaux universitaires de Genève. Son activité de recherche s’est développée principalement en recherche clinique autour des situations critiques et particulièrement de l’insuffisance respiratoire aiguë; il a dirigé une dizaine de thèses de sciences en recherche clinique physiopathologique, l’ensemble aboutissant à plus de 280 publications scientifiques dans des revues générales ou spécialisées. Laurent Brochard dirige par ailleurs un réseau de recherche clinique européen et développe des enseignements spécifiques visant à accroître les connaissances en physiopathologie respiratoire pour une approche individualisée de la ventilation.

8 décembre 2011
  Leçons inaugurales