Les jeudis de la Faculté

28 janvier 2021: Leçon inaugurale prof. Mikaël Pittet

12h30
ONLINe - eN DIRECT ZOOM
(CMU - Auditoire MÜLLER)

Mikaël PITTET

Professeur ordinaire
Chaire Fondation ISREC en immuno-oncologie
Centre de recherche translationnelle en onco-hématologie (CRTOH) &
Département de pathologie et immunologie, Faculté de médecine UNIGE

Portrait_Pittet_WEB.jpg

«Immunothérapie du cancer: quelles sont les prochaines étapes?»

Ces dernières années ont vu une révolution dans les traitements du cancer: en utilisant des immunothérapies qui modulent les réponses immunitaires contre les tumeurs, il est maintenant possible de contrôler durablement la maladie, même quand elle est diagnostiquée tardivement. Toutefois, ces traitements demeurent insatisfaisants car seule une minorité de malades peuvent jusqu’ici en bénéficier.
Les travaux menés par le professeur Mikaël Pittet ont ainsi deux objectifs. Tout d’abord, comprendre pourquoi un traitement qui est efficace chez un sujet ne l’est pas chez un autre. Pour répondre à cette question, il examine de quelle manière les immunothérapies agissent en temps réel à l’intérieur de tumeurs et quels sont les facteurs qui déterminent si un traitement sera efficace. Ensuite, découvrir de nouvelles cellules immunitaires qui, en influençant la croissance tumorale, pourraient être ciblées en thérapie. En effet, alors que les immunotherapies actuelles se concentrent sur une catégorie de cellules immunitaires appelées lymphocytes T, le professeur Pittet et son équipe cherchent à identifier d’autre cellules immunitaires encore inconnues, puis à déterminer si elles pourraient être à la base de stratégies thérapeutiques novatrices.
Lors de sa conférence, le professeur Pittet décrira comment ces deux axes de recherche permettront d’acquérir les connaissances manquantes dans le domaine en plein essor que constituent les immunothérapies, afin, in fine, d’offrir un espoir de traitement plus efficace contre de multiples sortes de cancer.

Biographie

Mikaël Pittet obtient en 2001 un doctorat en immunologie à l’Institut Ludwig pour la recherche sur le cancer et à l’Université de Lausanne. Il poursuit ses recherches au Massachusetts General Hospital (MGH), à la Harvard Medical School et au Dana-Farber Cancer Institute, à Boston, États-Unis. Il est nommé Samana Cay MGH Research Scholar en 2015, directeur du programme d’immunologie du cancer du Center for Systems Biology en 2016, et professeur ordinaire à la Harvard Medical School en 2019. Il rejoint la Faculté de médecine de l’UNIGE en septembre 2020, où il est nommé professeur ordinaire au Département de pathologie et immunologie, titulaire de la Chaire Fondation ISREC en onco-immunologie. Il est également membre du Centre de recherche translationnelle en onco-hématologie de la Faculté de médecine de l’UNIGE et chargé de missions au Département d’oncologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Son laboratoire de recherche est physiquement situé à Lausanne dans le pôle AGORA de recherche sur le cancer, qui rassemble au sein du Swiss Cancer Centre Léman (SCCL) des groupes de recherche interdisciplinaires travaillant à faire avancer la recherche sur le cancer vers la clinique. Ses recherches visent à découvrir comment le système immunitaire contrôle le cancer et d’autres maladies, et comment il peut être exploité à des fins thérapeutiques. Les travaux de Mikaël Pittet ont permis de déterminer comment certains cancers sont régulés par diverses cellules immunitaires, notamment les cellules T cytotoxiques, les cellules T régulatrices, les macrophages, les monocytes, les neutrophiles et les cellules dendritiques. Toutes ces cellules sont considérées comme des cibles médicamenteuses dans l’immunothérapie du cancer.

La chaire dont le professeur Mikaël Pittet est titulaire est l’une des deux chaires soutenues par la Fondation ISREC – Denis Migliorini, professeur assistant au Département de médecine de la Faculté de médecine de l’UNIGE étant quant à lui titulaire de la chaire en immunologie des tumeurs cérébrales. «Ce sont deux domaines clés de l’oncologie lémanique que la Fondation ISREC est fière de soutenir», souligne Mme Catherine Labouchère, présidente de la Fondation ISREC. Membres du Swiss Cancer Centre – Léman (SCCL), un réseau regroupant sous une même bannière les universités de Genève (UNIGE) et de Lausanne (UNIL), l’EPFL, les HUG et le CHUV, les professeurs Pittet et Migliorini ont créé leur laboratoire de recherche au sein du pôle AGORA de recherche sur le cancer créé par la Fondation ISREC et inauguré en octobre 2018 à Lausanne. Retrouvez plus d’informations ici.

3 décembre 2020
  Les jeudis de la Faculté