Media

Découvrez les Prix Louis-Jeantet 2023

La Fondation Louis-Jeantet attribue ses Prix 2023  à Dario Alessi, directeur du MRC Protein Phosphorylation Unità l'Université de Dundee, Grande-Bretagne, et, conjointement, à Ivan Đikic, directeur du Institute of Biochemistry II de la Goethe University de Francfort, et Brenda Schulman, directrice du Max Planck Institute of Biochemistry à Martinsried, Allemagne. La cérémonie de remise des prix aura lieu le mercredi 26 avril prochain à Genève.

Image: Fondation Louis-Jeantet. De gauche à droite:  Brenda SCHULMAN, Ivan ĐIKIĆ et Dario ALESSI.

Le Prix Jeantet-Collen pour la médecine translationnelle 2023 est remis à DARIO ALESSI, de nationalité britannique,  pour avoir élucidé des mécanismes moléculaires responsables de troubles neurodégénératifs et développé de nouvelles approches d'intervention thérapeutique dans la maladie de Parkinson. Dario Alessi a découvert des composants régulant les voies de phosphorylation ou d'ubiquitination des protéines, en lien avec les maladies humaines, en particulier les maladies neurodégénératives et le cancer. Ses travaux ont mené à des percées fondamentales dans la compréhension du rôle de la kinase LRRK2 dans la maladie de Parkinson. Ils ont permis le développement d'inhibiteurs de LRRK2, actuellement en phase d’essais cliniques, laissant entrevoir de nouvelles stratégies thérapeutiques pour ralentir la progression de la maladie chez les patient-es.

Le Prix Louis-Jeantet de médecine 2023 est attribué conjointement à IVAN ĐIKIĆ, de nationalité croate, et à BRENDA SCHULMAN, de nationalité américaine,  pour leur contribution à la compréhension des fonctions de l'ubiquitine et des mécanismes d'ubiquitination. L'ubiquitination est l'une des plus importantes modifications post-traductionnelles régulant la stabilité et l'activité fonctionnelle des protéines, jouant ainsi un rôle central dans leur homéostasie. Une défaillance du système ubiquitine est à l'origine de diverses maladies telles que certains cancers, des maladies neurodégénératives, des maladies cardiovasculaires et l'hypertension. Au travers d’approches complémentaires, Ivan Đikić et Brenda Schulman ont contribué de manière déterminante à notre compréhension de ce système: Brenda Schulman en dévoilant les secrets des cascades de conjugaison de l'ubiquitine; Ivan Đikić, en découvrant comment l'ubiquitine conjuguée modifie les fonctions cellulaires d'innombrables façons.

Basée à Genève, la Fondation Louis-Jeantet a pour vocation de faire avancer la médecine. Dans ce but, elle soutient la recherche biomédicale, qu’elle soit fondamentale ou clinique. Elle encourage la poursuite de travaux innovants, et ce à tous les niveaux de la carrière du chercheur. Un positionnement dynamique qui fait son originalité. La Fondation consacre quelque 3 millions de francs par an à la recherche biomédicale, une somme investie à parts égales dans des projets européens et dans des projets locaux liés à la Faculté de médecine de l’Université de Genève.

24 janvier 2023
  Media