Media

Récompense pour Endotelix Diagnostics, une spin-off de l’UNIGE

endotelix_2.png

Le syndrome des antiphospholipides, une maladie auto-immune, est la principale cause d'AVC chez les jeunes. Il est ainsi considéré comme responsable de plus de 10’000 AVC, mais également de plus de 100’000 fausses couches par an en Europe, qui auraient pu être évités avec un diagnostic précoce, rapide et fiable. Endotelix Diagnostics (Genève), une spin-off de l’UNIGE créée par le Dr Karim Brandt, de la Faculté de médecine de l’UNIGE et des HUG se propose de changer la donne en développant des outils diagnostiques d’une très grande fiabilité.

Karim Brandt, co-fondateur et CEO, est heureux de remporter un prix Venture Kick de CHF 150'000 : "Venture Kick nous donne un bon coup de pouce dans la bonne direction. Quand on crée une startup, c'est facile d'en faire trop, ou de s’éparpiller inutilement. Les feedbacks nous ont aidés à nous recentrer sur les choses qui comptent. De plus, Venture Kick nous a permis d'obtenir de la visibilité auprès de plusieurs investisseurs avec qui nous sommes maintenant en relation ».    

Vers un diagnostic améliorer du syndrome des antiphospholipides grâce à Endotelix Diagnostics

Les solutions diagnostiques actuelles sont coûteuses, peu sensibles, nécessitent un travail de laboratoire important et prennent beaucoup de temps. Endotelix propose un test fiable en moins de 20 minutes sur les lieux de soins, à un marché mondial estimé à 6 milliards de francs suisses, offrant à des millions de personnes la possibilité d'être diagnostiquées rapidement et facilement et de voir leur maladie prise en charge plus tôt. Des études de faisabilité ont déjà commencé et la startup, une spin-off de l'Université de Genève qui a pu se développer avec le soutien d’UNITEC, finalise actuellement une levée de fonds pour mettre son premier prototype sur le marché. UNITEC, le bureau de transfert de technologies de l’UNIGE, vise à aider dans le processus de transferts de technologies.

Venture Kick, l’initiative philanthropique d'un consortium privé

Venture Kick a été lancé en 2007 avec pour objectif de doubler le nombre de spin-offs dans les universités suisses, d'accélérer la mise sur le marché et de rendre ces jeunes entreprises plus attrayantes pour les investisseurs professionnels.

©Venture Kick.  Karim Brandt, CEO d’Endotelix Diagnostics, et son COO, Marc Moghbel.

27 janvier 2020
  Media