Prix et distinctions

Une initiative genevoise sur l’hypothermie récompensée

Photo Beat Walpoth. L'équipe genevoise du Registre international des hypothermies

Le registre international des hypothermies (IHR)  a été créé à Genève il y a plus de dix ans pour recueillir les données des patient-es victimes d'une hypothermie profonde accidentelle, un événement rare mais à l’issue souvent fatale. La réanimation et le réchauffement des personnes en arrêt cardiaque hypothermique sont effectués à l'aide de systèmes de maintien en vie extra-corporels (ECLS) tels qu'utilisés aux HUG et permettent d’atteindre un taux de survie d'environ 40%.

Le Conseil de réanimation de l'American Heart Association a décerné le prix Paul Dudley White pour ce travail multicentrique qui a analysé les résultats de 200 patient-es enregistrées dans l'IHR, et en particulier les scientifiques et médecins de la Faculté de médecine de l’UNIGE ayant fondé ce registre : Evelien Cools, chercheuse au Département d’anesthésiologie, pharmacologie, soins intensifs et urgences, Delphine Courvoisier, professeure assistante au Département de médecine, Marie Meyer et Beat Walpoth, ancien membre du Département de chirurgie.

3 décembre 2021
  Prix et distinctions