Prix et distinctions

Samia Hurst-Majno membre de l’Assemblée du CICR

 
 

Samia Hurst-Majno, professeure d'éthique biomédicale à la Faculté de médecine de l'Université de Genève, directrice de l'Institut Éthique, Histoire, Humanités (iEH2) et du Département de santé et médecine communautaires, est nommée membre de l'Assemblée du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Médecin, Samia Hurst-Majno effectue ses études à Genève. Après une spécialisation en médecine interne, elle se forme en éthique biomédicale au Département de bioéthique des National Institutes of Health aux États-Unis. Depuis 2003, elle est consultante du Conseil d'éthique clinique des HUG. Elle a été membre de la Commission centrale d'éthique de l'Académie suisse des sciences médicales de 2008 à 2012. Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, elle a été présidente du Groupe d'experts Éthique, droit et social et vice-présidente de la Swiss National COVID-19 Science Task Force de 2020 à 2022. Elle est par ailleurs membre du Sénat de l'Académie suisse des sciences médicales et de la Commission nationale d'éthique dans le domaine de la médecine humaine et vice-présidente du Comité exécutif du Conseil des organisations internationales des sciences médicales (CIOMS).

Ses travaux de recherche portent principalement sur les enjeux éthiques qui se posent dans la pratique clinique, les systèmes de santé et la santé publique. Elle s'intéresse en particulier aux personnes vulnérables. Sa définition de la vulnérabilité est reprise en 2013 dans la Déclaration d'Helsinki et en 2015 dans les Lignes directrices internationales d'éthique pour la recherche en matière de santé impliquant des participants humains, publiées par le CIOMS.

L'Assemblée du CICR, composée de 15 à 25 membres de nationalité suisse, est l'organe directeur du CICR. Elle exerce la haute surveillance de l'institution, arrête sa stratégie institutionnelle, adopte ses documents de politique générale et approuve ses objectifs et son budget.

5 mai 2022
  Prix et distinctions