Ressources humaines & carrières

Gestion des conflits et respect de l’intégrité

Dans le cadre de la mise en application de la Charte d'éthique et de déontologie de l’Université de Genève, la Faculté de médecine propose différents mécanismes accessibles à tout membre de la communauté facultaire – collaboratrice ou collaborateur, étudiante ou étudiant - confronté à des difficultés d’ordre interpersonnel dans le cadre de son travail, ou faisant face à des atteintes à son intégrité personnelle, professionnelle ou scientifique. 

Les relais présents à la Faculté de médecine complètent les mesures mises en place par le Rectorat de l’Université en matière de gestion des conflits en offrant une écoute de proximité ainsi qu’une connaissance approfondie du fonctionnement de la Faculté et de ses problématiques propres. La répondante de la Division RH auprès de la Faculté de médecine, Mme Béatrice Saxer Brown, est également à la disposition des collaborateurs de la Faculté pour toute question relative à la gestion des conflits.

Groupe relais conseil de la Faculté de médecine

Le Groupe relais conseil de la Faculté de médecine (GRC-FM) a été créé  pour compléter le mandat global du groupe institutionnel - le groupe de confiance de l’UNIGE. Le GRC-FM, composé de représentants des différents corps de la Faculté, offre un point de contact à toute personne confrontée à un problème ou un conflit et constitue ainsi un premier relais - non obligatoire – au regard du groupe de confiance de l’UNIGE. 

La mission spécifique du GRC-FM est d’accueillir et d’écouter les membres de la communauté facultaire cibles, témoins ou à l’origine de situations d’inconfort, de tensions ou de conflits professionnels dans un but de conseil et d’orientation. Le GRC-FM a mis en place un fonctionnement simple et pratique:

  • Le/la requérant-e peut contacter soit le groupe dans son ensemble (grc-fm(at)unige.ch) soit l’un de ses membres uniquement (voir adresses mails ci-contre), si telle est sa préférence.
  • La confidentialité des échanges est garantie, dans le respect des souhaits exprimés et des exigences légales et réglementaires en vigueur.
  • Les membres du groupe s’engagent à répondre dans les plus brefs délais.

Respect de l’intégrité scientifique – Ombudsman de la Faculté de médecine

En conformité avec le Règlement d’organisation de la Faculté et en plus des directives de l’Université, le doyen, après consultation du bureau décanal, désigne un ombudsman, professeur ordinaire ou honoraire à la Faculté de médecine. Celui-ci joue un rôle de conseiller du doyen, vers lequel toute personne pourrait se tourner avant de déposer une plainte formelle au Rectorat en cas de suspicion de fraude de tout ordre (scientifique, financière ou autre) ou de plagiat. L’ombudsman, après un examen sommaire des faits, sans effectuer d’actes d’instruction ni recevoir la personne mise en cause, dénonce les faits au Rectorat s’il estime qu’il existe des possibilités que les soupçons soient fondés. L’ombudsman est désigné pour une période de 4 ans, renouvelable. Un plaignant peut aussi choisir de saisir directement le Rectorat.

Pour la période 2015-2019, l’Ombudsman de la Faculté de médecine est le Professeur (hon) Philippe Halban.