Collaborateurs

Photo
Andrea Franzoni

Doctorant

Courriel


Andrea Franzoni est doctorant en histoire moderne à l’Université de Vérone. Son projet de thèse porte le titre « Les traités d’obstétrique aux XVIIe et XVIIIe siècles entre médecine, écriture féminine et pratiques populaires ». La thèse est codirigée par les professeurs Andrea Carlino (Institut Éthique Histoire Humanités) et Marina Garbellotti (Université de Vérone).

Il est diplômé de l’Université de Trente d’un Master en Sciences Historiques (2020). Son mémoire de master, « Le métier de sage-femme entre norme et pratique à l’époque moderne », porte sur l’analyse de la figure de la sage-femme italienne dans les traités médicales et les documents d’archive concernent les écoles d’obstétrique du XVIIIe siècle.

Combinant l’histoire de la médecine et l’histoire du genre, son projet de thèse aborde une analyse comparée d’une sélection de traités médicaux qui concernent l’obstétrique. Ceux-là ont été rédigés par des sages-femmes pendant les XVIIe et XVIIIe siècles. L’étude illustre les stratégies rhétoriques et la sélection des contenus avec lesquels les sages-femmes s’adressent aux élèves de la discipline obstétricale.

En employant ces ouvrages médicaux, il sera possible de mettre en lumière l’histoire de l’obstétrique et, plus spécifiquement, les modalités de construction de ce savoir médical du point de vue théorique et pratique.

 


Collaborateurs