Enseignement

Enseignement

L’enseignement de l’Histoire de la Médecine à la Faculté de Médecine doit aspirer à rendre compte du va-et-vient incessant entre passé et présent, entre recherche historique pointue et attention critique au contemporain, car cette discipline a l’ambition d’être un  laboratoire de réflexion sur l’homme, le corps, les acteurs, les relations et les institutions de la médecine contemporaine à partir de la connaissance du passé.

Ainsi, dans nos cours, nous souhaitons stimuler un apprentissage qui est animé essentiellement par le principe que :

  • les connaissances, les acquis et les discours en médecine (mais pas uniquement, bien sûr) sont le produit d’un contexte d’action et de pensée spécifique et délimité;
  • par conséquent, les savoirs du passé, comme ceux d’aujourd’hui sont nécessairement transitoires et mutables (relativisme).
  • un esprit critique aigu est indispensable afin de déceler et cerner les enjeux multiples, les intérêts divergents, les contraintes et les stratégies impliquées, en somme la complexité immanente à tout phénomènes médicaux lorsqu’on veux les comprendre et les interpréter aussi dans leur dimension sociale, culturelle et politique.

 

Cours

 cours obligatoires

  • Unité d’Introduction (2ème année): « Pandémies, vaccins et éradication : les guerres mondiales contre la variole et la polio », 20 heures (resp.: Andrea Carlino) - link
  • Unité PEC (3ème année) : « Topographies de l'âme », 16 heures (resp. : Andrea Carlino) - link
  • Unité Infections (3ème année) : « Médecine, morale et racisme: la syphilis comme maladie de " l'autre " (XVe - XXe siècles) », 16 heures (resp. : Andrea Carlino) - link

cours à option

  • Le corps des émotions : histoire(s), cultures et sociétés, SP 2015-16, (resp. : Dolores Martin Moruno) - link
  • Histoire, médecine et anthropologie du tarentisme (Andrea Carlino), dans le cadre du cours Anthropologie de la médecine (resp. Patricia Hudelson), SP 2015-16, 2 heures.
top