Collaborateurs

Micheline LOUIS-COURVOISIER
Professeur ordinaire
Téléphone : +41.22.379.46.07
Fax : +41.22.379.46.19
Courriel

Ph.D. (histoire)

Curriculum vitae

Micheline Louis-Courvoisier est historienne. Dans le cadre de l’Institut d’histoire de la médecine de Genève, elle a écrit sa thèse sur la prise en charge des malades à l’hôpital de Genève au XVIIIe siècle. Elle a ensuite effectué une recherche sur des lettres de consultations, écrites au Dr Tissot (XVIIIe siècle) par des malades, par leurs proches, ou par des soignants, à l’Institut d’histoire de la médecine de Lausanne, à la faveur d’une bourse du Fonds national. Elle a concentré sa recherche sur l’histoire des malades, la manière dont ils perçoivent leur corps, la maladie, la santé, et de manière plus générale sur la relation thérapeutique sous l’Ancien Régime. Convaincue que le travail historique pouvait être utile aux médecins, elle a développé depuis 2001 un programme de sciences humaines en médecine, destiné aux étudiants de la Faculté de médecine de Genève. Elle s’est alors concentrée sur les spécificités de l’enseignement de l’histoire et de la littérature en médecine et a développé des séminaires obligatoires et des cours à option.

Micheline Louis-Courvoisier est membre, du Collège des enseignants de sciences humaines et sociales français, de la Société d’histoire et d’archéologie de Genève, de l’Association d’étude d’histoire régionale, et de la Société suisse d’éthique biomédicale.

Domaines de recherche

  • Les liens entre éthique et pratique médicales au 18e siècle.
  • La diffusion de la médecine auprès du grand public au 18e siècle.
  • La pédagogie des Sciences humaines en médecine.
  • L'expression de la mélancolie dans les consultations épistolaires du 18e siècle.

Bibliographie

Livres (extraits)

  • Odier, L., Honoraires médicaux et autres textes éthiques, édité par Rieder, P., Louis-Courvoisier, M., Paris, Classique Garnier, 2011.
  • Les livres que j’aimerais que mon médecin lise, Genève, Georg, 2008.
  • Soigner et consoler ; la vie quotidienne dans un hôpital à la fin de l'Ancien Régime (Genève, 1750-1820), Genève, Georg, Bibliothèque d'histoire de la médecine, 2000.
  • Rue des Chanoines : un complot sous la Réforme, (avec Catherine Fuchs) Genève, Zoé, 1986.

Articles de journaux à politique éditoriale (extraits)

  • « Medical Humanities : Let's talk about pertinence », Bioethica Forum, 2016, vol 9, n°4, p. 161-163  https://archive-ouverte.unige.ch/unige:94799
  • « Rendre sensible une souffrance psychique lettres de mélancoliques au 18e siècle », Dix-huitième siècle 2015/1 (n° 47), p. 87-101
  • MLC Tissot, médecin et confident. L'histoire, 2013, 393, p. 74-78
  • « La plupart des esprits ont besoin de matières étrangères pour se dégourdir et exercer » Bioethica Forum, 4, 2011, p. 149-150.
  • "Aspirations éthiques et réalité pratique" le Bulletin canadien d'histoire de la médecine, vol. 29, 2012, p. 29-48.
  • « Enlightened physicians : setting out on an elite academic career in the second half of the eighteenth century », Bulletin for the history of medicine, 84, 2010, pp. 578-606. En collaboration avec Philip Rieder.
  • « Les humanités médicales à Genève : conditions pratiques et cadre théorique de l’enseignement », Textuel, n° intitulé « Médecine et littérature ou les voix de la résistance », Gérard Danou éditeur, Paris, Printemps 2008, p. 31-44
  • « An 18th century controlled trial prompted by a potential shortage of hospital beds », Journal of the royal society of medicine, 2007; 100: 481-2.
  • How to take the most of history and literature in the teaching of Medical Humanities”, Journal of Medical Ethics; Medical Humanities, 2005, 31: 51-54 (en collaboration avec A. Wenger).
  • “The intimate experience of the body in the 18th century: between interiority and exteriority”, Medical History, 2003, 47: 451-72.
  • “Medical humanities: a new undergraduate teaching program at the University of Geneva Medical School of Medicine”, Academic Medicine, 2003; 78: 1043-47.
  • “He found me very well; for me, I was still feeling sick. The strange world of physicians and patients in the 18th and 21st centuries”, Journal of Medical Ethics; Medical Humanities, 2002, 28: 9-13.(en collaboration avec A. Mauron).
  • “Le malade et son médecin: le cadre de la relation thérapeutique dans la deuxième moitié du 18e siècle », Bulletin canadien d’histoire de la médecine, 2001, 18 : 277-96.

Articles de journaux sans politique éditoriale (extraits)

  • MLC Modules à option au cours des études de médecine : l'expérience genevoise, avec L. Bernheim, P. Linder, P. Chastonay. Revue médicale suisse, 449, 2014, p. 2108-2112.
  • « Les Sciences humaines en médecine : un plaidoyer pour la plasticité intellectuelle », Bulletin de l’Académie suisse des sciences médicales, n° 1, 2012.
  • « Que ne faut-il pas dire à qui ? Le secret médical au 18e siècle », Revue Médicale Suisse, 2008, 4 : 242-5.
  • « De la confiance dans la relation thérapeutique : une valeur transhistorique menacée par la révision de la LAMal » Médecine et Hygiène, 2003, 61 :1766-68.
  • « Tissot et la médecine des Lumières » Médecine et Hygiène, 2001, issue 2369 : 2341-43 (en collaboration avec V. Barras)

Chapitre de livres (extraits)

  • « Humanités médicales : une réponse à une profession de plus en plus technocratisée ? » dans Les études de médecine à Genève ; rétrospective et perspective. Hommage à Charles Bader, Genève, Médecine et Hygiène, 2011, p. 99-104.
  • « Le choc interfacultaire. Une historienne en faculté de médecine », dans Gabriel Aubert, Regards sur l’Université de Genève, 1559-2009, Genève, Slatkine, 2009.
  • « Quelques traces de liens familiaux dans les consultations épistolaires envoyées au Dr Tissot (1728-1797) » dans Philppe Henry et Jean-Pierre Jelmini, La Correspondace familiale en Suisse romande aux 18e et 19e siècles ; affectivité, sociabilité, réseaux, Neuchâtel, Alphil, 2006, pp. 191-207.
  • « Consulting by letter in the 18th Century : mediating the patient’s view?”, dans Willem de Blécourt et Cornelie Usborn, Cultural Approaches to the History of Medicine. Mediating Medicine in Early Modern and Modern Europe Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2004: 71-88.
  • “Qu’est-ce qu’un malade sans son corps? L’objectivation du corps vue à travers les lettres de consultations adressées au Dr Tissot (1728-1797) », dans Franziska Frei Gerlach, Annette Kreis-Schink, Claudia Opitz, Béatrice Ziegler, Concepts du corps. Muster, New York, Waxman, 2003 : 299-310.
  • « Rhabilleurs, experts, chirurgiens, sages-femmes et pasteurs : les malades et leurs soignants en Suisse romande au 18e siècle » dans Vincent Barras et Micheline Louis-Courvoisier La médecine des Lumières ; tout autour de Tissot, Genève, Bibliothèque d’histoire des Sciences, pp. 187-200.
  • « Comment un chirurgien soigne-t-il et guérit-il ses malades à la fin du 18e siècle ? » dans Olivier Faure et Annick Opinel, Les thérapeutiques : savoirs et usages, Lyon, pp. 195-207.
  • «Les pouvoirs urbains et l’Hôpital général de Genève », dans Jacques-Guy Petit et Yannick Marec, Le social dans la ville ; en France et en Europe, 1750-1914, Paris, Editions de l’Atelier, 1996, pp. 49-60.

Rubriques littéraires

La Revue Médicale Suisse publie une rubrique littéraire mensuelle à consulter sur le site de la Revue

Rubriques publications numériques

  • Archives du corps et de la santé au 18ème siècle : les lettres de patients au Dr Samuel Auguste Tissot (1728-1797). Avec Séverine Pilloud et Vincent Barras. 2013, ISBN : 978-2-9700640-5-3.
  • La mélancolie dans les consultations adressées au Dr Tissot (1728-1797) http://www.canal-u.tv/video/universite_du_maine_pole_ressources_numeriques_prn/la_melancolie_dans_les_consultations_adressees_au_dr_tissot_1728_1797.14384.2013
  • An 18th century controlled trial prompted by a potential shortage of hospital beds. James Lind Library. Mis en ligne mars 2007.

 

top