Covid-19

Critères de guérison et levée de l'isolement

Mise à jour: 14.11.2021

Conformément aux dernières modifications apportées à l'Ordonnance COVID-19 certificats le 3 novembre 2021, qui entre en vigueur le 16 novembre, il va être possible dès le 16 novembre 2021 d'établir des certificats de guérison suite à un résultat positif de test sérologique. Il a été décidé par le Canton de Genève que ces certificats seront établis directement par les laboratoires effectuant les analyses.

 

Le détail de l'Ordonnance est disponible à l'adresse: https://www.fedlex.admin.ch/eli/cc/2021/325/fr; voici un résumé des informations importantes concernant les tests sérologiques:

-                      Le prélèvement de l’échantillon et l’analyse qui sont à la charge de la personne doivent être réalisés par un établissement installé en Suisse au sens de l’annexe 6, ch. 1.3.2, de l’ordonnance 3 COVID-19 du 19 juin 2020 (let. a et b);

-                      Les certificats ne peuvent en outre être émis que pour les analyses d’échantillons prélevés après le 15 novembre (let. c);

-                      Un test immunologique reconnu et certifié (CE) indiquant le niveau d’anticorps détectés doit attester d’une sérologie indubitablement positive (let. d);

-                      Le niveau d’anticorps détectés qui donnent droit à un certificat de guérison COVID-19 dépend du test immunologique effectué et ne peut donc pas être fixé à l’avance dans l’ordonnance;

-                      La validité de ces certificats est de 90 jours et est limitée à la Suisse.

 

Concernant les certificats de guérison, voici quelques informations d'importance:

-                      Le certificat peut être émis dès réception du résultat PCR positif.

-                      Le QR code sur le certificat n'est activé que le 11ème jour suivant la date du prélèvement, et ce pendant 365 jours (la validité passant de 180 jours à 365 jours le 16 novembre 2021 est limitée en Suisse, la validité est de 180 jours si elle est utilisée dans l'UE).

 

Nous profitons également de cette communication pour vous rappeler que toute émission de certificat basée sur des informations inexactes est punie pénalement.