Covid-19

Pédiatrie

1. Critères de dépistage

Mise à jour: 28 octobre 2020

Pour les enfants < 12 ans, dans la grande majorité des cas, un test n'est pas nécessaire. L'indication est à évaluer par le pédiatre selon les recommandations spécifiques de l'OFSP du 25 septembre 2020 (document) élaborées en collaboration avec la société suisse de pédiatrie.

2. Coronabambini, l'équivalent du coronacheck des adultes

Mise à jour: 28 octobre 2020

L’offre en ligne coronabambini (lien) présentée le 16 octobre 2020 a pour objectif de faciliter l’accès des parents aux nouvelles recommandations de l’OFSP et leur application. Elle aide à déterminer si l’enfant est autorisé à fréquenter l’école, s’il doit rester à la maison ou s’il faut contacter son médecin pour discuter de la nécessité de faire un test. 

3. Vaccinations

Publié:  1er juillet 2021

Réponse de la Pre Klara Posfay, HUG suite au téléemeeting du 23 juin 2021 sur la vaccination des 12-15 ans

Rappel Covid et enfants
1,5 millions de personnes ont eu le Covid dans le monde, et 300 enfants sont décédés du Covid à travers le monde.
La plupart ont eu une forme très peu sévère, avec une sous-estimation des enfants qui ont été infectés. Les enfants ne sont pas les moteurs principaux de la maladie, plutôt infection de l’adulte vers l’enfant. Le Covid-long existe chez les enfants.

Vaccins enfants
Le vaccin Pfizer Bio-n-tech Comirnaty a été homologué en Suisse pour les enfants dès 12 ans (pas le Moderna) et recommandé par l’OFSP depuis le 22.06.2021.
Le vaccin pour les moins de 12 ans n’est pas prévu pour l’instant.
La même dose est donnée dès 12 ans, mais chez les moins de 12 ans, il y aura certainement une adaptation des doses.

Données concernant les vaccins chez les enfants 12-15 ans
Une seule étude de 1130 ados vaccinés avec groupe contrôle. : efficacité 100%, immunogénicité aussi bien que chez les 16-25 ans.
Follow-up de 2 mois après 2ème dose : effets secondaires identiques que chez les adultes.

Les données de sécurité s’enrichissent tous les jours (USA et autres pays vaccinent). Pour l’instant, pas de signal avec la vaccination des 12-15 ans.
Il existe un petit risque qu’il y ait plus de réaction, puisque possiblement de nombreux jeunes ont été contaminés (asymptomatiques).
Au niveau individuel pour l’enfant, le bénéfice est mineur (surtout en période épidémique comme maintenant). Le seul risque de complication nécessitant l’hospitalisation vu avec la maladie était le PIMS chez les 10-15 ans (Paediatric Inflammatory Multisystem Syndrome Temporally related to SARS-CoV-2, environ 50 cas en Suisse) et on ne connait pas encore l’effet protecteur du vaccin sur le PIMS.

Au vu de la situation épidémiologique, l’indication est surtout pour les voyages.

Le groupe stratégique cantonal propose de communiquer qu’il y a une chance d’avoir le vaccin pour cette tranche d’âge. Les données de sécurité ne sont pas encore très importantes et pas encore assez solides, donc il n’y a pas d’urgence de les vacciner, mais il y a une possibilité de les vacciner, sauf pour les enfants à risque (pré-greffe par exemple). Les données sont réévaluées en continu.

4. Sites de prélèvement

Mise à jour: 6 avril 2021

Filière de dépistage sans consultation

  • 6-15 ans révolus: sans prescription
  • < 6 ans: sur prescription médicale si symptômes.

Lieux de dépistage

  • HUG secteur H pédiatrique rendez-vous en ligne
  • Clinique et Permanence d’Onex: rendez-vous en ligne
  • Hôpital de La Tour : rendez-vous en ligne
  • Clinique des Grangettes- Hirslanden : rendez-vous en ligne
  • Centre médical Qorpus-Hirslanden : rendez vous en ligne

5. Société Suisse de Pédiatrie (SSP)

Mise à jour: 6 avril 2021

Site SSP (lien)
Recommandations sur la procédure à suivre pour les enfants symptomatiques de moins de 6 ans du 24 mars 2021 (document)

6. Recommandations du médecin cantonal (Genève)

Mise à jour: 28 octobre 2020

Documentation de septembre 2020 (document)

7. Recommandations DIP (Genève)

Mise à jour: 14 décembre 2021

Ecoles, formations et jeunesse (lien)
Algorithme des gestions des cas Covid en milieu scolaire (document du 26 novembre 2021)

Flambées dans les écoles et testing chez les enfants
Lors de survenue de cas positifs dans des crèches ou des écoles, la situation est évaluée par le SMC, sur la base du nombre de cas, de l'identification des chaînes de transmission, de l'application des mesures de protection (masques) et conduit si nécessaire, à ordonner des quarantaines de classes, voire des fermetures d'écoles.
Lors d'une décision de mise en quarantaine d'une classe ou de fermeture d'école, les parents des élèves concernés sont contactés par téléphone et reçoivent un courriel d'information accompagnant la décision formelle de quarantaine.
Dans certains cas de figure, il est également recommandé à toutes les personnes vivant dans le foyer de l'enfant mis en quarantaine de se faire tester (enfants et parents). Au vu du nombre de personnes concernées (adulte et enfant), deux filières de testing sont privilégiées: les HUG (familles avec enfants https://www.ge.ch/covid-19-se-faire-tester).
Pour les enfants en quarantaine suite à un contact étroit ou à une fermeture de classe, la levée anticipée de la quarantaine s'applique également dès le 7e jour, sous réserve d'un test négatif. En cas de résultat positif à J7, les enfants sont placés en isolement et leurs contacts étroits sont mis en quarantaine.
En dehors des situations de flambées, les indications de test chez les enfants (document du 8 décembre 2021) et les lieux de prélèvements incluant les pédiatres (voir point ci-dessous), restent inchangés.
Ces différentes mesures sont ciblées et limitées dans le temps et l'espace. Cela vise à maintenir les écoles ouvertes, autant que faire se peut.

8. Revue de littérature pédiatrique

Mise à jour: 6 avril 2021

  • Etude genevoise (lien) démontrant que les chaînes de transmission des contaminations avec le SARS-CoV-2 va plutôt dans le sens de l'adulte à l'enfant
  • Article (lien) suggérant que les enfants asthmatiques -qui présenteraient une diminution des récepteurs ACE 2!- seraient de facto mieux protégés que les non asthmatiques.
  • Immune responses to SARS-CoV-2 infection in hospitalized pediatric and adult patients (lien)