Covid-19

Critères de fragilité

Mise à jour: 16 avril 2020

Liste non exhaustive

  1. Multi-morbidité ou maladie mal contrôlée
  2. Pluri-médication (plus de 5 médicaments)
  3. Atteinte de la santé mentale : troubles cognitifs, comportement addictifs, troubles de l’humeur, troubles alimentaires (anorexie, boulimie), suicidalité
  4. Situation socio-économique : problèmes d’assurance, précarité financière, logement inadéquat
  5. Acteurs : absence de proche ou membre de la famille, isolement
  6. Interactions entre les acteurs : absence de concordance thérapeutique, résistance ou opposition aux soins, agressivité verbale ou physique.
  7. Barrières de langue ou de culture : penser aux enfants qui traduisent pour leurs parents (se référer au document OFSP, lien)
  8. Handicap: se référer à la rubrique "Clinique" sous-chapitre "Handicap" (lien)
  9. Statut de séjour : requérants d’asile et particulièrement mineurs et jeunes non accompagnés, personnes sans papiers (se référer au chapitre "Covicare" (lien), sous-chapitre "Populations vulnérables")
  10. Situation familiale fragile : post-partum, enfants ou jeunes en foyers, mères célibataires, violence domestique, troubles psychiques ou addiction des parents
  11. Maladies chroniques : impact de la maladie des parents sur les enfants et adolescents ou vice versa.

L’équipe du cabinet établit une liste des patients fragiles et prend contact de façon proactive par téléphone ou par mail.
Le questionnaire (document) peut être utilisé comme fiche de suivi.
Un accord pour le type de suivi (mode de consultation, horaires du cabinet, consultations en présence-téléconsultation) est consigné dans le dossier au cas par cas.
Il appartient au médecin traitant de décider du suivi approprié pour son patient dans le respect des mesures de protection en cabinet (personnel et patients), des recommandations sanitaires en vigueur. Le médecin traitant fait une analyse liée au Covid ET aux effets négatifs de retarder des consultations pour la santé du patient (physique, psychique et sociale).
Une liste des ressources pour l’encadrement psychosocial est régulièrement mise à jour.
Un plan de suivi individualisé peut ainsi être établi dans le cabinet pour les mois à venir.