Covid-19

CPAP/VNI à domicile pour patients Covid ou suspects Covid

1. Patients ambulatoires ou en institution avec CPAP/VNI

Mise à jour: 1er décembre 2020

Avertir le médecin traitant et le prestataire de soin qui suit le patient.
• Si le patient vit seul, poursuite de la CPAP/VNI sans précaution. Bien aérer la chambre avant d’éventuelles visites.
• Si le patient ne vit pas seul :
        - Mettre en suspens la CPAP/VNI pendant l’infection si cela est possible cliniquement (trouble respiratoire du sommeil peu sévère et/ou peu morbide). 
         - Si l’arrêt du traitement n’est pas possible, poursuivre la CPAP/VNI idéalement dans une chambre à part, à aérer le matin (cf. remarque ci-dessous pour patients en institution). Ne mettre en marche l’appareil CPAP/VNI qu’après avoir mis en place le masque et l’arrêter avant d’enlever le masque (pour éviter les fuites).
Eviter l’utilisation d’un humidificateur.
Ces mesures doivent être maintenues jusqu’à la fin de l’isolement défini par les directives de l’OFSP (après 2 jours sans symptômes, minimum 10 jours après le début des symptômes). 

2. Retour à domicile avec CPAP/VNI après hospitalisation

Mise à jour: 1er décembre 2020

Il n’y a pas suffisamment de données pour proposer une recommandation formelle. Une attitude pragmatique serait d’utiliser un montage classique (avec masque venté sans filtre) et de recommander au patient d’utiliser sa VNI/CPAP dans une pièce à part pendant 2 semaines, à aérer régulièrement. 

Remarque pour les patients vivant en institution (ex : EMS)
Les institutions hébergeant des patients sous CPAP/VNI doivent être informées du risque d’aérosolisation du virus par la CPAP/VNI en cas d’infection par SARS-CoV-2, ainsi que des précautions à prendre en terme de protection du personnel et d’utilisation de l’appareil (cf. chapitre Précautions ci-dessus). En cas d’infection, le prestataire de soin et le pneumologue doivent être avertis immédiatement, afin de rajouter si possible des filtres selon un montage COVID décrit ci-dessus. Des directives anticipées devraient aussi être discutées.