Thème du mois

L'idée est, dans la mesure du possible, de présenter régulièrement un thème sur le site, en lien avec les Neurosciences. N'hésitez pas à nous faire part de vos idées!

vesalius

1543 : ANDRÉ VÉSALE

Andreas Vesalius publie son De Humani corporis fabrica (Sur le fonctionnement du corps humain), un des plus anciens livres de référence concernant, entre autre, les neurocsciences. Il y conteste l'idée que les fonctions supérieures du cerveau résident dans les ventricules, puisque, à travers ses dissections, il a découvert que beaucoup d'animaux (notamment tout mammifère) possèdent également des ventricules cérébrales semblables à celles de l'homme. Il raisonna que, comme les animaux n'ont pas d'âme, les ventricules ne peuvent pas être le siège des fonctions supérieures (émotions, mémoire, etc.).

galien

170 av. J-C : GALIEN

Galien, médecin grec de gladiateurs dans l'Empire romain, proposa que le cerveau était un organe glandulaire qui contenait quatre fluides, les humeurs: le sang, le phlegme, la bile jaune, la bile noire. Il croyait que le tempérament d'une personne ainsi que le fonctionnement de son corps dépendait des variations relatives de ces fluides. Il pensait également que les facultés mentales telles que la mémoire, les émotions, les sens et la cognition, résidaient dans les ventricules du cerveau. Son oeuvre a énormément influencé la médecine durant de nombreux siècles.

pierre

1100-1500 : LA PIERRE DE LA FOLIE

La dissection est interdite par l'Église durant le Moyen-Âge. Ainsi, l'étude du cerveau est également prohibé. Cependant, de la neurochirurgie primitive était effectué par des chirurgiens-barbiers qui voyageaient de bourg en bourg, afin d'offrir leur services et soigner des personnes souffrant de maladies mentales, en leur enlevant de la tête "la pierre de la folie".


Hieronymous Bosch, L'Extraction de la Pierre de Folie

top