Groupes de recherche

[835] L'ingénierie macromoléculaire pour la médecine

Notre travail, basé sur l'ingénierie des protéines et des peptides, a pour but d’identifier des nouveaux médicaments. Notre activité principale implique l'ingénierie des chimiokines pour développer des inhibiteurs du VIH très puissants pour la prévention de la transmission du virus lors des rapports sexuels. Une première étude clinique de notre meilleure molécule est prévue aux HUG en 2014.

Nos analogues de chimiokines agissent en bloquant le CCR5, le corécepteur principal du VIH, qui est également un membre de la superfamille des récepteurs couplés aux protéines G (GPCR). Puisque ces molécules présentent des mécanismes d’inhibition inhabituels impliquant la modulation du trafic intracellulaire du CCR5, nous les utilisons également comme des outils de recherche fondamentale pour étudier les processus cellulaires et moléculaires qui régissent la localisation cellulaire et l'activité de signalisation des GPCRs.

Nous appliquons nos connaissances en matière de l'ingénierie des protéines (impliquant tant la chimie que la biologie moléculaire) pour collaborer sur des projets visant le développement (i) de nouveaux médicaments à base de peptides provenant d'animaux venimeux (avec le SIB et Atheris Laboratories), (ii) des anticorps bi-spécifiques (avec NovImmune) et (iii) des peptides mimétiques de la protéine ApoA-I pour utilisation dans le diagnostic et le traitement des maladies cardio-vasculaires (avec le Dr Nicolas Vuilleumier).

 

Publications du groupe