Actualités

Félicitations à Byung Ho Lee pour sa défense de thèse originale et brillante!

Le mardi 6 mars, Byung Ho Lee du laboratoire du Professeur Monica Gotta a soutenu avec succès sa thèse intitulée "The p97-cofactor p37 Regulates Spindle Orientation By Limiting Cortical NuMA Recruitment Via PP1/Repo-Man"

 Byung Ho a rejoint le laboratoire Gotta en août 2013 où ses études se sont concentrées sur le déchiffrage des mécanismes moléculaires de la division cellulaire. Des recherches antérieures dans le laboratoire de Gotta ont identifié une protéine appelée p37 comme régulateur important de l'orientation d'une structure appelée broche mitotique, qui détermine essentiellement le plan (ou la direction) de la division cellulaire. Puisque l'orientation de la division cellulaire peut déterminer le destin cellulaire, ce processus fondamental est critique non seulement pendant le développement lorsque les tissus se développent et se différencient en organes, mais aussi pendant la régénération tissulaire des cellules souches. En outre, ce processus peut être perturbé pendant le cancer, et en effet p37 était connu pour être un régulateur important d'une autre protéine appelée p97, qui est actuellement étudiée comme une cible de médicaments potentiels pour les thérapies anti-cancéreuses. Cependant, comment exactement p97 et p37 contrôlent l'orientation de la broche n'était pas connue. Le travail de Byung Ho, publié récemment dans le prestigieux Journal of Cell Biology, a montré que p37 assure une orientation correcte du fuseau en ajustant la localisation du complexe phosphatase constitué des protéines PP1 et Repo-Man. Ce complexe contrôle à son tour le recrutement d'une autre protéine appelée NuMa qui régule la fixation des moteurs moléculaires entre le fuseau et la surface interne de la cellule, et qui peut ainsi maintenir le fuseau à l'endroit approprié. Ce travail approfondit notre compréhension de la fonction p37 et p97, et plus généralement comment le mécanisme complexe de la division cellulaire est atteint et régulé au niveau moléculaire.

 Byung Ho est venu de l'île-Pacifique du royaume des Tonga et est peut-être le premier étudiant du dépaartement PHYM à défendre sa thèse en habit traditionnel tongan et à pieds nus. Il a fait un excellent travail en offrant une présentation divertissante et compréhensible sur un sujet de thèse complexe. Il était un fervent contributeur à l'esprit collégial du département, organisant des retraites d'étudiants ainsi que des TGIF, et ses rires dans les couloirs nous manquerons! Byung Ho a hâte de poursuivre sa carrière scientifique grâce à un post-doc à l'Université de Copenhague, et nous lui souhaitons le meilleur pour son avenir!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par : P. Nunes-Hasler et S. Ljubicic

15 mars 2018
  Actualités