Actualités

Les granules de stress dans le cancer du foie

... que sait-on et que reste-il à découvrir ?

Le carcinome hépatocellulaire, un cancer du foie très fréquent lié à la présence de graisse dans le foie, est l'une des principales causes de décès par cancer dans le monde. Ce cancer étant l'un des moins guérissables, il y a un besoin urgent de nouvelles options thérapeutiques.

 

Les granules de stress pourraient-ils jouer un rôle dans le carcinome hépatocellulaire ?

Le manque d'options thérapeutiques pour traiter le carcinome hépatocellulaire a conduit les chercheurs et chercheuses du laboratoire du Prof. Michelangelo Foti à examiner le rôle des granules de stress, des agrégats de protéines et d'ARN qui se forment lorsque les cellules sont exposées à un stress. En effet, comme leur formation et leur stabilité semblent être associées au développement de nombreux cancers, ils pourraient jouer un rôle déterminant dans le développement du cancer du foie.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Pour découvrir ce que l'on sait et ce que l'on ignore sur le rôle des granules de stress dans le développement du carcinome hépatocellulaire et les pistes thérapeutiques qu'ils pourraient ouvrir, téléchargez leur revue de la littérature publiée dans le International Journal of Molecular Sciences.

 

stress_granules_HCC.jpg

Des granules de stress (en rouge) sont observés dans des cellules cancéreuses hépatiques Huh7 après une exposition au stress. © adapté de la Figure 2 dans Dolicka et al. 2021

 

7 septembre 2021
  Actualités