Actualités

Le groupe Demaurex a publié un article de revue sur la signalisation calcique dans les cellules immunitaires

Montage.jpg

Le groupe du Dr. Demaurex a récemment été invité à écrire une revue dans le journal American Journal of Physiology – Cell Physiology. L’article, intitulé “The Role of STIM and ORAI Proteins in Phagocytic Immune Cells.” (Demaurex N. and Nunes P.), fait partie d’une série de revues, décrivant le rôle des familles de protéines STIM et ORAI dans des contextes variés, tels que la fonction immune, la physiologie du muscle lisse ainsi que celle des cellules pancréatiques et cancéreuses.

Le calcium est une importante molécule de signalisation, impliquée dans différentes fonctions cellulaires incluant la sécrétion, la contraction, l’expression des gènes, la migration, la prolifération et l’apoptose. STIM et ORAI sont deux familles de molécules jouant un rôle prépondérant dans un type particulier de la signalisation calcique appelé "store-operated calcium entry" (SOCE). Les mutations de ces molécules causent des immunodéficiences congénitales sévères, reliées à la perte de la fonction des cellules T ainsi que des problèmes de muscle et de peau.

 La dépendance sévère de la fonction immune de ces protéines, en particulier les ORAIs, qui sont des canaux présents à la surface des cellules, fait d’elles des cibles prometteuses pour traiter les maladies auto-immunes. En effet, plusieurs boites pharmaceutiques développent aujourd’hui des médicaments ciblant ORAI. Les récentes recherches sur le rôle de STIM/ORAI dans la migration et la prolifération des cellules cancéreuses suggèrent également que ces molécules peuvent être de bonnes cibles pour les nouvelles thérapies anticancéreuses.

Le rôle de STIM/ORAI dans les cellules T a été étudié de manière prépondérante. Cependant, leur rôle dans les cellules immunes, comme les neutrophiles, les macrophages et les cellules dendritiques (les cellules immunes phagocytaires), qui sont celles qui protègent l’organisme contre les infections virales et bactériennes, a seulement été exploré depuis les quelques dernières années. La revue du groupe Demaurex couvre la littérature récente sur le rôle de STIM/ORAI dans les cellules immunes phagocytaires, qui serait un facteur important pour prédire et éviter la suppression immune ainsi que le risque potentiel élevé de susceptibilité aux infections des médicaments ciblant ORAI. 

Pour plus d’information, veuillez contacter Paula.Nunes(at)unige.ch ou Nicolas.Demaurex(at)unige.ch

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduction: S. Ljubicic. Posté par: P. Nunes

15 mars 2016
  Actualités