Actualités

Le groupe Trajkovski publie dans Cell Metabolism sur la manière dont la restriction calorique brunit le tissu adipeux blanc.

CR-Salvatore.jpg

Le groupe du Prof. Mirko Trajkovski a récemment publié un article de recherche intitulé : "Caloric restriction leads to browning of white adipose tissu through type 2 immune signalling" (Fabbiano et. al; 2016) dans le journal Cell Metabolism.

 

La restriction calorique (RC, un régime alimentaire faible en calories qui n’induit pas la malnutrition) prolonge la vie des espèces, de la levure aux mammifères, retarde le début des maladies associées à l’âge et améliore la santé métabolique. Les auteurs montrent que la RC stimule le développement du tissu adipeux (ou graisse) beige fonctionnel au niveau de plusieurs réserves de graisses, comme le tissu viscéral et le sous-cutané, dans les animaux aussi bien minces qu’obèses. Ces effets sont médiés par la signalisation des cytokines de type 2 ainsi que des changements dans les macrophages à l'intérieur des réserves graisseuses vers un phénotype "M2" contribuant à la diminution de l'inflammation et favorisant la réparation des tissus. Dans les animaux où la signalisation de type 2 est génétiquement supprimée (dans le corps entier, et au niveau de la moelle osseuse transplantée des souris), la perte de graisse et du brunissement de la matière grasse par la RC est abrogé.

Ces résultats donnent une nouvelle perspective au niveau de l’homéostasie énergétique pendant la RC, et suggèrent que le développement du tissu adipeux (ou matière grasse) beige est un caractère commun dans les conditions de l’équilibre énergétique négatif.

 

Pour plus d’informations, contactez le groupe du Prof. Mirko Trajkovski: mirko.trajkovski(at)unige.ch

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par: P. Nunes-Hasler and S. Ljubicic

31 août 2016
  Actualités