Actualités

Les amibes peuvent reconnaître les bactéries

Pour mieux comprendre les maladies infectieuses, il est important de savoir comment les cellules eucaryotes reconnaissent les bactéries. Les amibes sont des organismes modèles utiles pour l'étude de la reconnaissance et de la destruction des bactéries. Comme nos globules blancs, elles devraient être capables de discriminer les bactéries qu'elles rencontrent pour les tuer efficacement, mais une telle reconnaissance n'a pas été prouvée jusqu'à présent.

 

Les amibes expriment des gènes différents selon les bactéries qu'elles rencontrent

Dans leur récente étude publiée dans frontiers in microbiology, les chercheurs du groupe du Prof. Pierre Cosson ont caractérisé, dans des conditions d'alimentation normales, les gènes exprimés lorsqu'une amibe appelée Dictyostelium discoideum est exposée à différentes bactéries. Leurs expériences démontrent que les amibes peuvent reconnaître les bactéries qu'elles rencontrent. Chaque bactérie déclenche une signature génétique spécifique.

 

COSSON_genetic_signature.jpg

Diagrammes de Venn montrant le nombre de gènes exprimés en présence de diverses bactéries :  souches non pathogènes de K. pneumoniae (KpGe)et pathogènes LM21 (Kp21), B. subtilis (Bs), M. marinum (Mm), et folate. © Lamrabet et al. (CC BY 4.0)

 

Et la suite?

Les signatures génétiques identifiées permettront aux chercheurs du groupe du Prof. Pierre Cosson d'étudier les mécanismes de reconnaissance bactérienne. Ils vont maintenant essayer d'identifier les gènes dont la perte empêche Dictyostelium discoideum de reconnaître les bactéries.

 

20 avril 2020
  Actualités