Groupes de recherche

[1001] Métabolime des lipides

Nous étudions le métabolisme des lipides et les mécanismes d'homéostasie des membranes cellulaires. Nous intégrons des méthodes de biochimiques, de spectrométrie de masse (lipidomique) et de bioinformatique pour cartographier les interactions protéines-lipides.

Dans les cellules, certains lipides s’accumulent dans les membranes, formant des signatures moléculaires qui définissent par exemple des domaines fonctionnels ou différentes organelles. Le métabolisme des lipides doit être compris dans le contexte de cette organisation tridimensionnelle. Nos travaux récents démontrent l'existence de réseaux encore largement inexplorés de plus de 100 protéines de transfert lipidiques impliquées dans le mouvement lipidique entre les membranes biologiques. L'étude de ces réseaux, qui sous-tendent de nombreuses maladies humaines, constitue l'un de nos axes de recherche actuels.

Les lipides ont des fonctions de signalisation et forment des signatures moléculaires reconnues par les protéines ou effecteurs. Nous avons découvert que des changements discrets dans la composition ou dans les propriétés des membranes affectent l'efficacité de la signalisation. Cela a de vastes implications pour la santé humaine, puisque 60 % de toutes les cibles médicamenteuses résident dans les membranes et que les facteurs génétiques et environnementaux affectant l'homéostasie des membranes sont impliqués dans une variété de maladies. Comprendre comment la signalisation peut être modulée par des changements discrets dans les propriétés chimiques des membranes et comment cela affecte le comportement de commutation des lipides de signalisation constitue notre deuxième axe de recherche.