[989] Imagerie de la transmission dopaminergique dans les troubles addictifs

Comprendre comment et pourquoi certains individus ont une plus grande propension à développer des comportements addictifs reste un défi majeur en neuroscience. Notre laboratoire s’intéresse aux facteurs de risque et substrats cérébraux sous-jacents conférant une prédisposition aux troubles addictifs (addictions aux drogues et addictions comportementales) et aux affections neuropsychiatriques associées. Nous cherchons plus précisément à mieux comprendre la contribution et l’interaction entre des traits de comportement considérés comme important dans la psychopathologie des addictions – l’impulsivité, la recherche de nouveauté, et la prise de décision risquée – et un dérèglement neurochimique du système dopaminergique mésocorticolimbique dans le développement des troubles addictifs. Nous utilisons une approche translationnelle combinant des paradigmes comportementaux à des études in vivo d’imagerie moléculaire (PET et SPECT) chez l’homme et dans des modèles animaux, le tout associé à des approches pharmacologiques et génétiques chez le rongeur.

Publications

top