Bourquin_WEB_small.jpg

«Lorsque les liens sont resserrés entre la recherche biomédicale et la pratique clinique, les résultats sont rapides et souvent spectaculaires pour les patients qui peuvent ainsi bénéficier d’une prise en charge adaptée aux spécificités de leur maladie»

Henri Bounameaux, Doyen de la Faculté de médecine

Le cancer constitue l’une des principales causes de mortalité en Suisse. Chaque année, il fait près de 15’000 victimes, en particulier dans la population active où il cause environ 45% des décès chez les hommes et plus de 60% chez les femmes entre 30 et 65 ans.

Genève dispose d’expertises de pointe en oncologie: aux HUG, où l’Unité de recherche clinique en onco-hématologie Fondation Dr Henri Dubois-Ferrière Dinu Lipatti offre aux patients l’accès à de nouveaux médicaments non encore disponibles en dehors d’essais cliniques; et à la Faculté de médecine de l’UNIGE, qui dispose, à l’autre extrémité de la chaîne d’innovation, de laboratoires de recherche exceptionnels travaillant sur les mécanismes génétiques et cellulaires à l’origine des tumeurs.

Dans le but de fédérer le talent des chercheurs dans une identité commune, le Centre de recherche translationnelle en onco-hématologie (CRTOH) a vu le jour, grâce à un partenariat public-privé réunissant  la Faculté de médecine de l’UNIGE, les HUG, et un consortium exceptionnel de cinq fondations privées. Leur but: intégrer le plus rapidement possible les découvertes des sciences biomédicales au traitement des patients.

Le CRTOH fait partie du Centre suisse du cancer - Arc lémanique (SCCL), avec les HUG, l'EPFL, le CHUV, l'UNIL et la Fondation ISREC.