Domaines de recherche

Pathogénèse et médecine de précision dans les cancers du sein et de l'ovaire

Au cours de la dernière décennie, le séquençage à haut débit de l'ADN et de l'ARN a permis une nouvelle compréhension du cancer, « l’empereur de toutes les maladies ». Chaque tumeur est caractérisée par des altérations génomiques spécifiques qui comprennent de multiples mutations, amplifications et/ou délétions génétiques, et ces cellules cancéreuses interagissent avec différentes composantes du microenvironnement tumoral. Notre laboratoire se concentre sur la corrélation entre ces altérations génomiques, l'infiltrat immunitaire et la réponse aux traitements des cancers du sein et de l'ovaire. Nous nous engageons dans la médecine de précision en combinant nos connaissances sur les altérations génomiques des cellules cancéreuses et la composition immunitaire du microenvironnement tumoral afin de développer de nouveaux traitements. Dans notre recherche, nous combinons plusieurs techniques telles que la pathologie numérique, la microdissection par capture laser, le séquençage de dernière génération, l'immunohistochimie multiplex et l’intelligence artificielle. Nos travaux de recherche portent principalement sur les cancers de la femme liés aux mutations des gènes BRCA1 et BRCA2. Un deuxième axe de recherche de notre laboratoire est la pathogenèse du cancer de l'ovaire. Nous étudions la cellule d’origine des différents sous-types histologiques du cancer de l'ovaire afin de développer de nouveaux outils de dépistage et de traitement de précision de ce "tueur silencieux". Nos travaux s'orientent fortement vers la traduction de ces résultats en outils diagnostiques et thérapeutiques afin d'améliorer la prise en charge des femmes atteintes de cancer gynécologiques (sein, ovaire et endomètre).