Recherche & Publications

Chaire Edmond de Rothschild en Philanthropie Comportementale

Unique en Europe, la nouvelle chaire promeut la recherche et l’enseignement dans une discipline émergente, à la frontière entre finance et économie comportementales, psychologie et neurosciences.

 

La Chaire Fondations Edmond de Rothschild en Philanthropie Comportementale permettra le développement d’approches inédites. Elle s’inscrit dans la stratégie de l’Université de Genève (UNIGE), comme dans celle des Fondations Edmond de Rothschild, engagées dans la promotion de la recherche et l’enseignement de la philanthropie et portée par le Centre en philanthropie (GCP) de l’UNIGE. Giuseppe Ugazio, professeur assistant, sera le titulaire de la nouvelle chaire. Diplômé de l’Université de Zürich et chercheur à l’Université Harvard, il est titulaire de deux doctorats, l’un en philosophie et l’autre en neuro-économie. Il a été nommé pour ses compétences de chercheur interdisciplinaire et sa méthodologie novatrice en sciences comportementales.

«Les développements récents en finance et en économie comportementales enrichissent la recherche en philanthropie, en privilégiant l’étude des mécanismes psychologiques et des phénomènes contextuels qui gouvernent la prise de décision de donation charitable», explique Rajna Gibson Brandon, professeure de finances à la Geneva School of Economics and Management (GSEM) à laquelle est rattachée la chaire et fondatrice du Geneva Finance Research Institute (GFRI) de l’UNIGE. «Il s’agit d’une discipline émergente, à la frontière entre la finance comportementale, l’économie comportementale, la psychologie et les neurosciences. Il n’existe actuellement qu’une poignée de chercheurs dans ce domaine au niveau international», souligne-t-elle.

Fruit d’un partenariat public-privé, la nouvelle chaire est cofinancée par les fondations de la famille Rothschild à Genève. «L’excellence académique et la polyvalence de l’UNIGE, comme la liberté académique dont jouissent ses chercheurs, sont essentielles pour assurer la qualité du travail de recherche, attestée par les pairs. Elle est ainsi reconnue par l’apport du secteur privé», souligne Yves Flückiger, Recteur de l’UNIGE. «L’approche interdisciplinaire du professeur Ugazio permettra aussi de jeter des ponts avec d’autres disciplines de l’UNIGE.»

«Résultat d’une concertation étroite avec l’UNIGE,  la création de cette chaire ouvre de nouveaux horizons à la philanthropie. Au croisement de l’économie et des neurosciences, elle apporte un regard inédit sur la complexité des mécanismes humains qui l’animent. A l’appui de son approche rigoureuse et créative , elle illustre ce qu’est la philanthropie d’aujourd’hui: un  formidable laboratoire d’inspiration,  de réflexion et de solutions. Nous sommes enchantés qu’une telle vision soit incarnée par le professeur Giuseppe Ugazio, dont le profil académique est à la fois hybride et exceptionnel», souligne Ariane de Rothschild, Présidente des fondations Edmond de Rothschild.

«Qu’est-ce qui motive une personne à en aider d’autres?», s’interroge le professeur Giuseppe Ugazio. «C’est la question à laquelle la recherche en philanthropie comportementale tente de répondre: quels sont les processus cognitifs et neurobiologiques qui sous-tendent les motivations philanthropiques d’une personne? Nous voulons construire un cadre théorique qui permette de caractériser différents types de philanthropes. Nous pourrons ainsi élaborer des stratégies personnalisées, fondées sur des outils scientifiques, pour aider les donateurs à réaliser leurs ambitions philanthropiques.

Pour Henry Peter, professeur à la Faculté de droit de l’UNIGE et directeur du GCP, «la thématique interdisciplinaire de cette nouvelle chaire est une parfaite illustration de l’approche choisie par le Centre qui consiste à traiter la philanthropie de manière transversale, en apportant un éclairage académique sur des thématiques encore peu explorées, sachant que les sujets les plus pertinents sont aujourd’hui souvent à l’interface entre plusieurs disciplines».

Inauguré en septembre 2017, le Geneva Centre for Philanthropy (GCP), a été créé par l’UNIGE en partenariat avec les Fondations Edmond de Rothschild, la Fondation Lombard Odier et une fondation privée genevoise. Le cercle de ses partenaires stratégiques s’est depuis élargi à la fondation «Perspectives» de Swiss Life, la Fondation Leenaards et la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet.

1140x100_Philanthropie_Logos-1.png