Les 10 dernières nominations [rss 2.0] | Consulter les autres nominations
recherche par nom ou prénom  ::  
 

Portrait de Alan CarletonMonsieur Alan Carleton, entré en fonction le 01 novembre 2019

Professeur ordinaire
Faculté de médecine - Département des neurosciences fondamentales

Domaines: Mécanismes cellulaires; perceptions sensorielles olfactives

Alan Carleton obtient en 2001 un doctorat en biologie de l’Université Paris XI et effectue ensuite un stage post-doctoral au Max-Planck Institute for Medical Research à Heidelberg en Allemagne. En 2003, il commence sa carrière de chercheur indépendant à l’EPFL en dirigeant l’EPFL-Nestlé Flavour Perception Group de l’Institut Brain Mind. Il obtient en 2008 un subside de professeur boursier du FNS et est nommé professeur associé suppléant au Département de neurosciences fondamentales de la Faculté de médecine del’UNIGE. Il est titularisé dans cette fonction en avril 2014. Spécialiste des mécanismes cellulaires et des réseaux qui contrôlent les perceptions sensorielles olfactives, Alan Carleton a plus récemment orienté ses travaux vers l’étude des altérations du codage neuronal associés aux troubles psychiatriques, et plus spécialement de la schizophrénie. Il a par ailleurs été le récipiendaire de plusieurs récompenses et subsides prestigieux, dont des financements ERC-starting et ERC-Synergy du Conseil européen de la recherche. Il a reçu le titre de European Molecular Biology Organization Young Investigator et est également membre du pôle de recherche national Synapsy. Très actif dans l’enseignement pré-et post-gradué, il est notamment co-responsable de l’enseignement des sciences médicales de base en 1ère année ainsi que de celui de neurosciences de 3e année. Il est promu à la fonction de professeur ordinaire en septembre 2019

Coordonnées |

 

Portrait de Chantal CsajkaMadame Chantal Csajka, entrée en fonction le 01 octobre 2019

Professeure ordinaire
Faculté des sciences - Section des sciences pharmaceutiques

Domaines: Pharmacocinétique, pharmacodynamique et pharmacogénétique des populations

Après avoir obtenu son diplôme de pharmacienne à l’Université de Lausanne, puis un doctorat en sciences pharmaceutiques, Chantal Csajka effectue un stage postdoctoral à l’Université de Californie (2002-2005). De retour à Genève, elle occupe la fonction de maître d’enseignement et de recherche au sein de la Section des sciences pharmaceutiques de l’UNIGE, avant d’y être nommée professeure associée en 2012 et professeure ordinaire en automne 2019. Parallèlement, elle assume la fonction de cheffe de projet de recherche, puis celle de cheffe d’unité de recherche au sein du CHUV à Lausanne. Elle y est en outre rattachée au Service de pharmacologie clinique depuis 2013 et à partir de 2018, pharmacienne clinicienne dans le Service de pharmacie du CHUV à Lausanne. Son domaine de recherche se concentre sur la pharmacocinétique de populations, en suivant trois axes principaux: la médecine personnalisée avec des études sur la réponse thérapeutique et la toxicité de médicaments sur des groupes de patients; la sécurité et l’efficacité des médicaments sur des populations vulnérables; et le développement d’outils et de guidelines pour les bonnes pratiques cliniques. Ce champ de recherche touche des classes médicamenteuses très variées. Avec cette recherche innovante et interprofessionnelle, la professeure Csajka est reconnue comme experte sur la scène internationale.

Coordonnées |

 

Portrait de Karim BendjelidMonsieur Karim Bendjelid, entré en fonction le 01 octobre 2019

Professeur associé
Faculté de médecine - Département d’anesthésiologie, pharmacologie et soins intensifs

Domaines: Physiologie; soins intensifs; hémodynamique

Karim Bendjelid termine ses études de médecine en 1990 et obtient un diplôme de cardiologue à l’Université Claude Bernard-Lyon I en 1999 ainsi qu’un diplôme de réanimation médicale en 2001. En 2000, il rejoint le service des soins intensifs des HUG et obtient un FMH en cardiologie (2006) et en soins intensifs (2009). En parallèle, il réalise une thèse en sciences et obtient un PhD en physiologie de l’Université de Lyon en 2008. Ses recherches concernent essentiellement la physiopathologie des interactions cœur-poumons. Il anime également le groupe de recherche en hémodynamique où il poursuit ses travaux. Privat-docent de la Faculté de médecine de l’UNIGE en 2007, puis chargé de cours en 2012, il est nommé professeur assistant au Département d’anesthésiologie, pharmacologie et soins intensifs en 2016. Il est titularisé à la fonction de professeur associé en octobre 2019.

Coordonnées |

 

Portrait de Gloria GaggioliMadame Gloria Gaggioli, entrée en fonction le 01 octobre 2019

Professeure assistante FNS
Faculté de droit - Département de droit international public et organisation internaionale

Domaines: roit international public ; Droit international des droits de l’homme ; Droit international humanitaire ; Droit relatif à l’usage de la force.

Gloria Gaggioli est titulaire d’un doctorat en droit de l’Université de Genève obtenu en 2010, d’un LL.M. de l’Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève (2005) primé par le Prix Henri-Dunant et d’une licence en relations internationales de l’IHEID (2003). Gloria Gaggioli est nommée professeure assistante, boursière d’un projet de recherche en droit sur la prévention et le combat contre le terrorisme et l’extrémisme violent, financé pour une durée de 4 ans (2019-2022) par le FNS. Elle est parallèlement Chargée d’enseignement à la Faculté de droit de l’Université de Neuchâtel depuis février 2016. Auparavant, Gloria Gaggioli a été boursière d’excellence de la Faculté de droit de l’UNIGE et maître-assistante au Département de droit international public et organisation internationale. Elle a enseigné à l’ADH depuis février 2016 et dispense régulièrement des cours d’été ou des formations ponctuelles, notamment pour l’Institut d’été en droit transnational de la faculté de droit de Duke et de l’Université de Genève, l’Institut d’été de l’Université de Genève en droit international humanitaire, le Centre d’enseignement et de recherche en action humanitaire ou le Global Studies Institute (BARI International Geneva). Elle a également enseigné le droit international public pour la « Boston University Study Abroad » (printemps 2016). Pendant la rédaction de sa thèse doctorale, Gloria Gaggioli était assistante d’enseignement et de recherche à l’ADH (2004-2010). Gloria Gaggioli a enseigné et effectué des recherches aux États-Unis, en tant que Distinguished-Scholar-in Residence au « Stockton Center for the Studies of International Law, US Naval War College » (2016-2017), en France, en tant que professeure invitée à l’Université catholique de Lille (2010-2012) et à l’Université d’Aix-Marseille (2017), en Suède, en tant que chercheuse invitée avec une bourse pour jeunes chercheurs du Fonds national suisse de la recherche scientifique au « Raoul Wallenberg Institute of Human Rights and Humanitarian Law » (2007-2008) et au Danemark, en tant que conférencière externe à l’Université de Copenhague (2006-2008). Gloria Gaggioli a également travaillé en tant que conseillère juridique pour le Comité international de la Croix-Rouge à Genève (2011-2014). Dans ce cadre, elle a notamment été en charge d’un exercice de clarification du droit sur l’usage de la force en période de conflits armés. Ses thèmes de recherche principaux sont : l’interaction entre les droits de l’homme et le droit international humanitaire ; le droit à la vie ; l’interaction entre les paradigmes de la conduite des hostilités et du maintien de l’ordre ; la légitime défense ; les drones et les armes autonomes. Ses autres thèmes de recherche incluent : l’interdiction de la torture ; la succession d’Etats en matière de traités ; le cadre juridique relatif à la gestion des restes humains ; l’évasion en période de conflits armés ; les morts en détention ; l’avortement ; les violences sexuelles ; les disparitions forcées ; l’interaction entre le droit international pénal et les droits de l’homme ; la protection des civils et les pouvoirs de maintien de la paix du Conseil de sécurité.

Coordonnées |

 

Portrait de Stéphane NobleMonsieur Stéphane Noble, entré en fonction le 01 août 2019

Professeur assistant
Faculté de médecine - Département de médecine

Domaines: pathologies cardiaques structurelles

Stéphane Noble effectue ses études de médecine de Genève et obtient son diplôme en 1998. Il effectue ensuite une formation en médecine interne à Fribourg et aux HUG, qu’il complète par une année de formation en chirurgie cardiovasculaire. Il obtient un doctorat en 2002 pour des travaux sur la réparation chirurgicale de la valve mitrale. Il poursuit sa formation en cardiologie aux HUG où il devient chef de clinique avant d’effectuer un séjour post-doctoral en cardiologie interventionnelle et structurelle à l’Institut de cardiologie de Montréal entre 2006 et 2009. De retour aux HUG comme chef de clinique en cardiologie interventionnelle, il est nommé médecin adjoint agrégé et privat-docent de la Faculté de médecine en 2013. En mai 2017, il est nommé responsable de la nouvelle Unité de cardiologie structurelle. Au cours des dix dernières années, Stéphane Noble s’est investi dans le développement des thérapies par cathéter pour les pathologies cardiaques structurelles, en particulier dans le cadre du traitement de la sténose aortique (TAVI) et de la réparation valvulaire mitrale (MitraClip). Il est également actif au niveau du registre national SwissTAVI et gère plusieurs bases de données prospectives concernant les pathologies cardiaques structurelles. Ses recherches se focalise également sur l’hémodynamique et le traitement des atteintes pulmonaires dans le contexte de maladie thrombo-embolique chronique. Il est nommé professeur assistant au Département de médecine de la Faculté de médecine en août 2019.

Coordonnées |

 

Portrait de Serge NefMonsieur Serge Nef, entré en fonction le 01 mai 2019

Professeur ordinaire
Faculté de médecine - Dpt. de médecine génétique et développement

Domaines:

Serge Nef effectue ses études à Genève, où il obtient un diplôme de docteur ès Sciences en 1996, mention biochimie. Il effectue ensuite un stage post-doctoral de 5 ans au Southwestern Medical Center à Dallas, aux Etats Unis. De retour dans la Cité de Calvin, tout d’abord au Département de physiologie puis celui de médecine génétique et développement de la Faculté de médecine, il y a gravi en une vingtaine d’années tous les échelons avant d’être promu à la fonction de professeur ordinaire en mai 2019. Ses travaux de recherche portent sur l élucidation des mécanismes moléculaires et des programmes génétiques qui régulent la détermination du sexe gonadique, le développement des testicules ainsi que ses fonctions endocrines et exocrines. Il poursuit également des recherches sur la fertilité masculine en Suisse, avec le soutien du Centre suisse de toxicologie appliquée. Il est par ailleurs directeur du Département de médecine génétique et développement depuis septembre 2017.

Coordonnées |

 

Portrait de Aleksey TetenovMonsieur Aleksey Tetenov, entré en fonction le 05 mars 2019

Professeur ordinaire
Faculté d'économie et de management - Institute of economics and econometrics

Domaines: Microeconometrics, statistical decision theory, program evaluation

Aleksey Tetenov obtient son doctorat en économie à la Northwestern University (Illinois, USA). A la suite de son doctorat, il occupe le poste de professeur assistant au sein du Collegio Carlo Alberto de Turin de 2008 à 2015. En 2016, Aleksey Tetenov devient professeur assistant à l’Université de Bristol où il est également directeur du Graduate Diploma en économie. Les recherches du Professeur Tetenov associent théorie économique, économétrie et statistiques. Son objectif est d'améliorer la façon dont nous menons des expériences randomisées et dont nous utilisons efficacement leurs résultats dans les décisions politiques. Ses publications ont paru dans des revues renommées telles que Econometrica, Journal of Econometrics, et Proceedings of the National Academy of Sciences. Au sein de la GSEM, le professeur Tetenov intègre l’Institute of Economics and Econometrics (IEE) et enseigne l’économétrie au niveau Bachelor et Master.

Coordonnées |

 

Portrait de Evie VergauweMadame Evie Vergauwe, entrée en fonction le 01 février 2019

Professeure assistante
Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation - Section de psychologie

Domaines: La cognition et son développement chez l’enfant

Spécialiste de la cognition et de son développement chez l’enfant, Evie Vergauwe obtient d’abord un diplôme de master en psychologie de l’Université de Gand (Belgique) en 2006. Elle poursuit son cursus à l’Université de Genève où elle obtient un doctorat en psychologie en 2010 avec une thèse sur la mémoire de travail, soit la capacité à maintenir des informations à court terme. La capacité limitée de la mémoire de travail est le principal déterminant de la complexité de la pensée humaine et sa maturation est le déterminant essentiel du développement cognitif de l’enfant. Après un séjour postdoctoral à l’Université du Missouri (USA), Evie Vergauwe rejoint l’UNIGE en 2015 avec une bourse FNS Ambizione. Elle obtient ensuite une bourse FNS Eccellenza Professorial Fellowship, qui lui permet de continuer ses projets de recherche sur la mémoire de travail en tant que professeure assistante. En février 2019, elle accède à la fonction de professeure associée. Désignée Rising Star par l’Association for Psychological Science, Evie Vergauwe participe activement aux initiatives qui facilitent l’approche Open Science (Swiss Open Psychological Science) et les collaborations à large échelle dans le champ de la psychologie (Psychological Science Accelerator).

Coordonnées |

 

Portrait de Marylène Lieber GabbianiMadame Marylène Lieber Gabbiani, entrée en fonction le 01 février 2019

Professeure ordinaire
Faculté des sciences économiques et sociales - Département de sociologie

Domaines: Etudes genres

Suite à un doctorat en sociologie obtenu en 2005 à l’Université de Versailles-Saint-Quentin, Marylène Lieber est nommée successivement collaboratrice scientifique sur un projet de recherche européen, maître-assistante et chercheuse post-doc FNS à l’Université de Neuchâtel, chercheuse associée au Centre d’études français sur la Chine contemporaine à Taipei et à Pékin. En 2018, elle est sélectionnée pour une résidence à l’Institut d’études avancées de Paris. Elle rejoint l’UNIGE comme professeure associée en 2012 et accède à la fonction de professeure ordinaire en février 2019, au sein de l’Institut des études genre et du Département de sociologie et de l’Institut de recherches sociologiques. Spécialiste reconnue des études genre francophones, ses analyses portent sur les violences de genre dans l’espace public et sur leur prise en charge ambivalente par les politiques publiques. S’intéressant aux migrations chinoises, elle a travaillé sur la prostitution chinoise à Paris. Elle questionne plus largement les articulations entre violences de genre, espaces publics, sexualité et trajectoires migratoires.

Coordonnées |

 

Portrait de Paul-Alexis MelletMonsieur Paul-Alexis Mellet, entré en fonction le 01 février 2019

Professeur ordinaire
Institut d'histoire de la Réformation - Institut d’histoire de la Réformation

Domaines: histoire de l’État, conflits religieux en Europe, identité confessionnelle

Après une première formation en philosophie à l’Université de Paris-Sorbonne, Paul-Alexis Mellet a accompli des études d’histoire dans la même université. Agrégé en histoire, il a obtenu un doctorat dans cette discipline à l’Université de Tours en 2004, avec une thèse consacrée à la représentation du temps et de l’histoire chez les monarchomaques protestants de langue française. Habilité à diriger des recherches depuis 2017, Paul-Alexis Mellet, fort d’une expérience de plus de vingt ans dans l’enseignement, a, notamment, été professeur agrégé à l’IUFM de Tours, chargé de cours auprès des Universités de Cergy-Pontoise, Versailles-Saint-Quentin et Poitiers et, depuis 2012, maître de conférence à l’Université de Tours. Ses publications comptent, outre de très nombreux articles et des volumes collectifs, deux monographies: Les Traités Monarchomaques. Confusion des temps, résistance armée et monarchie parfaite (vers 1560 -¬ vers 1600) (Genève, 2007) et Remontrance et négociation. Une autre histoire des guerres de Religion (à paraître en 2019). Il est également le coauteur de plusieurs éditions critiques de sources du XVIe siècle, dont, entre autres, le Reveille-matin des François et de leurs voisins (Paris, 2016) et le Conseil à la France désolée de Sébastien Castellion (Genève, 2017). Son axe de recherche se situe au carrefour de l’histoire théologico-politique, de l’histoire du livre et de celle des pratiques religieuses ; il s’intéresse tout particulièrement à l’histoire de l’État et aux conflits religieux en Europe, au tyrannicide, aux lectures de la Bible, aux techniques de désinformation et aux questions d’identité confessionnelle. Nommé professeur ordinaire à la Faculté des lettres de l’Université de Genève dans un poste rattaché à l’Institut d’histoire de la Réformation, Paul-Alexis Mellet prend ses fonctions en février 2019.

Coordonnées |