2015

07.10.15 - Droits humains et commerce

0

La jouissance des droits humains au quotidien ne s’est pas améliorée dans le monde. Malgré un nombre croissant d’engagements formels, la capacité des Etats à protéger les droits humains a décliné. Corruption, influence excessive de la part de lobbies puissants, guerres civiles, coupes budgétaires, pauvreté et mondialisation ont alimenté ce déclin. Aujourd’hui, les gouvernements nationaux ne sont pas capables de réguler les «chaînes de valeur mondiales», puisqu’elles impliquent des acteurs transnationaux, souvent privés, et en particulier des multinationales. Tel était le propos de la conférence de Auret van Heerden prononcée dans le cadre de la Semaine des droits humains.


ENREGISTREMENT VIDÉO - Version originale

Interprétation française

Interprétation anglaise

Remarque concernant la version française: l'interprétation simultanée a pour objet de faciliter la communication et ne constitue pas un compte rendu officiel. Seule la version originale fait foi. L’interprétation simultanée peut comporter des omissions ou des imprécisions imputables aux conditions dans lesquelles l’enregistrement a été effectué; en aucun cas la responsabilité des interprètes ne peut être engagée.


Comment engager les multinationales à respecter les droits humains? Pourquoi des acteurs privés délivreraient-ils des biens publics tels que l’inspection du travail, la santé et la sécurité au travail, la protection de la maternité, le respect des standards environnementaux, ou encore un engagement en matière de pratiques commerciales durables?

Auret van Heerden, qui a dirigé la Fair Labor Association pendant plus de 10 ans et qui enseigne aujourd’hui dans le domaine des relations de travail, de la gestion des ressources humaines, de la responsabilité sociétale des entreprises, du commerce et des droits humains, démontrera à partir d’exemples concrets comment ces biens publics sont aussi vitaux pour le commerce que pour les travailleurs et les communautés.

Michael Posner, co-directeur du Center for Business and Human Rights de la New York University Stern School of Business et Marcelo Olarreaga, professeur à la Faculté d’économie et de management de l’UNIGE rejoindront le conférencier pour une discussion animée par Lene Wendland, conseillère au Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

Evénement en anglais avec interprétation simultanée en français, organisé dans le cadre de la Semaine des droits humains.

---------------------

The enjoyment of human rights on an everyday basis is not improving across the globe. Despite the increase of formal commitments, the actual ability of states to protect human rights has been declining. Corruption, undue influence by powerful lobbies, civil wars, budget cuts, poverty and globalisation have contributed to this decline. Today, national governments are not able to regulate Global Value Chains as they imply transnational players and mostly private actors, in particular multinational companies

How can we get multinational companies to respect human rights? Why would private actors deliver public goods such as labour inspection, health and safety at work, maternity protections, respect for environmental standards and commitment to sustainable business practices?

Auret van Heerden, former president of the Fair Labor Association who is now teaching in the areas of labour relations and human resource management, corporate social responsibility, business and human rights, will argue with practical examples on how these public goods are as vital to business as they are to workers and communities.

Michael Posner, co-director of the Center for Business and Human Rights at the NYU Stern School of Business and Marcelo Olarreaga, professor at the Geneva School of Economics and Management, University of Geneva will join Auret van Heerden during the second part of the event for a discussion panel animated by Lene Wendland, advisor at the Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights.

Event in English organised within the Human Rights Week.


Droits humains et commerce
Une bataille de remportée, une guerre à gagner

Conférence de Auret van Heerden, Ancien président de la Fair Labor Association et fondateur d’Equiception

Mercredi 7 octobre, 18h30
Uni Dufour, 24 rue Général Dufour, 1204 Genève

9 septembre 2015
  2015