2016

Rencontres matérielles

rencmat


L’exposition « Rencontres Matérielles » vise à faire réfléchir à la façon dont nos choix abstraits et nos idées se matérialisent en un impact concret sur notre environnement.

Elle est l’aboutissement d’une série de discussions entre trois artistes de la région genevoise, Thomas Lavanchy, Raphaëlle Mueller et Matthieu Pomel, et deux chercheurs du Département de Langue et Littérature Anglaises de l’Université de Genève, Arnaud Barras et Anna Iatsenko. Les discussions portaient sur la notion de «matérialité» et plus précisément sur le processus de matérialisation qui est au cœur de la pratique artistique.

L’exposition se compose d’une installation centrale qui met en scène les sens de la vue, de l’ouïe, et du toucher et qui exprime sous une forme radicale le dialogue entre artistes, chercheurs et public. L’œuvre principale est entourée d’une mosaïque d’idées, de mots et d’objets qui donnent corps au processus de matérialisation à l’origine de l’œuvre.

«Rencontres Matérielles» est un parcours où le mouvement du corps dans l’espace du site incite à la réflexion sur la matérialité. De ce fait, l’exposition offre aux visiteurs une immersion dans un monde qui bien que familier, reste, en fait, largement méconnu.

Page de la conférence


Photographies de l'exposition

23 juin 2016
  2016