2017

La question du jihâd en islam

CONFÉRENCE ANNULÉE

Madame Souâd Ayada vient d'être nommée par le ministre français de l'Éducation nationale au poste de présidente du Conseil supérieur des programmes. Ses nouvelles fonctions rendent impossible son déplacement à Genève le 7 décembre prochain.

L'Université de Genève félicite Madame Ayada pour cette nomination, et se voit dans l'obligation d'annuler la conférence.

Web1140x350-Jihad-07122017.jpg

 

Le jihâd désigne, littéralement, le combat pour la foi. C’est, en islam, une obligation légale, au même titre que la prière, l’aumône, le jeûne et le pèlerinage.

La philosophe Souâd Ayada montrera comment, à partir des interprétations des occurrences coraniques de la notion de jihâd, se forment deux conceptions différentes, concurrentes, mais aussi réversibles du combat pour la foi. Si le jihâd instruit la doctrine islamique de la guerre et de la paix, il est aussi bien à l’origine d’une mystique de l’anéantissement de soi et de la mort volontaire.


LA QUESTION DU JIHÂD EN ISLAM

Conférence de Souâd Ayada
Philosophe

Jeudi 7 décembre 2017 | 18h30
Uni Bastions, salle B106

Entrée libre 

 

 

9 novembre 2017
  2017