A la Une

L'UNIGE au FIFDH 2020

pageweb_1140x350-UNIGE-FIFDH-2020.jpg

L’Université de Genève s’associe au Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH), pour co-présenter ou soutenir plusieurs projections-débats en présence d’expertes et d'experts des milieux académiques, associatifs, humanitaires et internationaux. 

Du fait de l'application des mesures de préventions contre le COVID19, la programmation du FIFDH a été modifiée. Deux des événements pour lesquels l'Université est partenaires ont été maintenus en ligne. Voir le détail ci-dessous


L'Illettrisme numérique : une atteinte aux droits humains ?
Samedi 7 mars - 16:00 - Espace Pitoëff - Théâtre
Vidéo et résumé 

Le droit international humanitaire légitime-t-il les guerres ?
Samedi 7 mars - 20:00 - Espace Pitoëff - Grande salle
Vidéo et résumé

Autour de Maisonneuve : comment appréhender la diversité culturelle à Genève ?
Mardi 10 mars - 20:30 - Espace Pitoëff - Théâtre

Autour de Nuestras Madres : exhumer la violence politique
jeudi 12 mars - 18:30 - Espace Pitoëff - Grande salle

Autour de Overseas travailleuses domestiques, premières de corvée ?
Dimanche 15 mars - 16:00 - Espace Pitoëff - Théâtre

Hackathon pour les droits humains : agir face à l’urgence climatique
Mercredi 11 mars - 9:00 - Espace Pitoëff - Théâtre

Olivier Guez : face à l’effroi du XXème siècle
Vendredi 3 avril - 16:00 - Uni Dufour, salle U300


Autour de Maisonneuve : comment appréhender la diversité culturelle à Genève ?
Mardi 10 mars - 20:30 - Espace Pitoëff - Théâtre

En 2016, à l’école secondaire de Maisonneuve, à Montréal, dix étudiants partent ou tentent de partir en Syrie. Un projet pilote est mis en place pour rapprocher les différentes communautés. Élèves, professionnel-les et administration sont confronté·es aux délicates questions de la différence culturelle. Deux modèles d’intégration se font face : multiculturalisme ou laïcité ? La discussion fera le point sur la situation à Genève, et plus particulièrement dans le contexte scolaire et extra-scolaire. Comment appréhendons-nous la diversité culturelle ? Quelles sont les mesures prises contre toutes les formes de discrimination, notamment contre les personnes d’origine musulmane ?

Introduction : Thierry Apothéloz, Conseiller d’État en charge du département de la cohésion sociale (DCS)

Discussion :
• Nicolas Wadimoff, cinéaste
• Sandrine Queiroga, responsable d’équipe de travail social hors-murs (TSHM), Fondation genevoise pour l'animation socioculturelle (FASe)
• Myriam Radhouane, chercheuse, équipe de recherche en dimensions internationales de l’éducation, Faculté de psychologie et sciences de l’éducation, Université de Genève.
• Sylvain Rudaz, directeur général de l'enseignement secondaire II, département de l’instruction publique (DIP)

Modération : André Crettenand, responsable des relations internationales à la RTS 

Co-présenté avec le Bureau de l’Intégration des étrangers du Canton de Genève et l’Université de Genève.


Autour de Nuestras Madres : exhumer la violence politique
Jeudi 12 mars - 18:30 - Espace Pitoëff - Théâtre

Les traces des crimes de masse ne disparaissent jamais totalement: elles défient le temps et l’oubli. Dans le cadre de procédures judiciaires ou extra-judiciaires, par des professionnel·les ou par les familles, les restes humains sont cherchés, exhumés et si possible identifiés. Au-delà de l’accès au deuil pour les proches, le travail sur ces corps du crime permet de mettre en lumière le modus operandi des criminels, et nombre d’indices pour prouver une intention génocidaire, par exemple. Cette quête qui mobilise les rapports entre les vivant·es et les mort·es soulève quantité de questions, abordées ici à partir du film Nuestras Madres de César Diaz, primé au Festival de Cannes.

Introduction : Maria Jesus Alonso Lormand, directrice du Service de la Solidarité Internationale du Canton de Genève (SSI)

Discussion :

• Cesar Diaz (par skype) réalisateur du film
• Corsin Blumenthal, responsable du programme “Dealing with the past”, Swisspeace
Tony Fracasso, responsable de l’unité romande de médecine forensique, CURML Lausanne/Genève

Modération : Sévane Garibian, professeure FNS, Faculté de droit, Université de Genève

Co-présenté avec la Faculté de droit de l’UNIGE, qui organise cette séance dans le cadre de la Trilogie « Exhumer la violence politique » (3ème édition) et le Service de la Solidarité Internationale du Canton de Genève (SSI)


Autour de Overseas : travailleuses domestiques, premières de corvée ?
Dimanche 15 mars - 16:00 - Espace Pitoëff - Théâtre

On croise tous les jours des travailleuses domestiques philippines dans les rues de Genève. Vous êtes-vous déjà demandé·e quel est leur nom, leur âge ? Pour combien de temps sont-elles parties ? Dans quelles conditions ? Overseas est une immersion toute en finesse dans les centres d’apprentissages destinés à former la plupart des 200'000 femmes qui partent chaque année travailler à New York, Dubaï ou Genève. En présence de la cinéaste, qui racontera les conditions du tournage du film, cette discussion sera l’occasion d’interroger notre façon de concevoir le travail domestique, mais aussi de mettre en lumière le contexte local : à Genève, ces femmes sont- elles protégées ?

Discussion :
• Dr Julien Debonneville, Institut des études genre, Université de Genève
• Camille Stauffer, secrétaire syndicale, Syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs (SIT)

Modération : Colette Fry, directrice du Bureau de promotion de l’égalité et de prévention des violences (BPEV)

Co-présenté avec le Bureau de promotion de l’égalité et de prévention des violences (BPEV) et l’Université de Genève.


L'Illettrisme numérique : une atteinte aux droits humains ?
Samedi 7 mars - 17:00
Vidéo en ligne

La transformation numérique modifie en profondeur notre monde et nos sociétés. Aux côtés de ses bénéfices évidents, le numérique n’est-il pas également la source de nouvelles inégalités socio-économiques ?

Jamais le monde n’a été aussi connecté. Les téléphones intelligents et les outils numériques se démocratisent partout dans le monde. Mais si l’accès est aisé, l’usage des technologies numériques reste difficile à apprendre et à maîtriser. Contrairement à ce que des expressions telles que "enfants du numérique" ou "génération connectée" laissent entendre, personne ne naît avec des prédispositions naturelles qui donneraient la maîtrise de ces outils. Cette maîtrise s’acquiert et demande des moyens considérables à tous les niveaux des sociétés. La dématérialisation de plus en plus rapide des pratiques de la vie quotidienne mais aussi de la plupart des services publics en Europe et en Amérique du Nord menace ainsi d'exclure les plus vulnérables. Alors que l’illettrisme numérique creuse les fractures générationnelles, géographiques ou encore de genre, ne devrait-on pas aujourd’hui inclure la lutte contre l’illettrisme numérique au cœur des droits humains ? Without a Net: The Digital Divide in America observe comment la technologie offre de nouvelles possibilités d'apprentissage aux élèves tout en apparaissant comme un nouveau facteur d’exclusion.

FilmWithout a Net: The Digital Divide in America

Intervenant-es :
• Isabelle Collet, professeure en sciences de l’éducation à l’Université de Genève
• Rachid Zerrouki, professeur des écoles en sections d'enseignement général et professionnel adapté

Modération : Claire Balleys, professeure de sociologie à la Haute école de travail social de Genève

Co-présentation : Service égalité de l’Université de Genève et l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)


Le droit international humanitaire légitime-t-il les guerres ?
Samedi 7 mars - 20:00
Vidéo en ligne

Le Droit international humanitaire (DIH) permet en cas de conflit d’ouvrir un espace de négociations pour les grandes organisations humanitaires. Quand une guerre est conforme au droit, est-elle pour autant légitime ?

Attaques systématiques d’hôpitaux et d’autres lieux civils en Syrie, Afghanistan, Yémen ou encore Soudan du Sud : depuis le lancement de la « guerre contre le terrorisme », déclarée à la suite des attentats du 11 septembre 2001, les violations du DIH se multiplient. Face à cette réalité, la promotion du DIH s’impose comme un pilier fondamental de l’action humanitaire contemporaine. Campagnes de plaidoyer et discours publics se multiplient. Mais reconnaître que la guerre peut être civilisée par le droit, n'est-ce pas ignorer les réalités politiques du droit et de la guerre ? N'est-ce pas une façon de légitimer, au nom du droit, des guerres supposées justes ?

The Cave relate l’incroyable travail du Dr Amani Balloor et de ses collègues dans un hôpital souterrain en Syrie, entre manque d’électricité, de matériel médical, de médicaments et la difficulté d’être une femme responsable de structure médicale au cœur de la guerre avec la remise en cause de sa légitimité. 

Film : The Cave

Introduction : professeur Marco Sassoli, directeur de la Geneva Academy

Intervenant-es :
• Rony Brauman, médecin, ancien président de Médecins Sans Frontières, directeur d’études au CRASH
• Helen Durham, directrice Droit International et Politiques au Comité International de la Croix-Rouge (CICR)

Q&R : Amani Balloor, médecin, protagoniste de The Cave

Modération : Gaith Abdul-Ahad, journaliste, The Guardian

Co-présentation : Geneva Academy et Médecins Sans Frontières (MSF)


Hackathon pour les droits humains : agir face à l’urgence climatique
Mardi 10 mars 18:00 et Mercredi 11 mars - 9:00 - Espace Pitoëff - Théâtre

Quand l’innovation se met au service de la lutte contre le changement climatique : quels moyens d’actions concrets peuvent être mis en place afin de repenser nos modes de vie ?

Le changement climatique, et de manière plus générale les problématiques environnementales, ont longtemps été considérés comme des enjeux trop lointains pour être perçues comme une priorité. Il aura fallu attendre ces derniers mois et une large mobilisation citoyenne pour que le changement climatique soit enfin perçu comme une menace imminente. Désormais au sommet des agendas politiques, militants et médiatiques, l’enjeu climatique est l’un des plus transversal qui soit : agriculture, mobilité, énergie, santé, arts et numérique, aucun domaine n’échappe à ses conséquences. Face à une telle réalité, comment penser l’innovation et repenser notre économie et nos modes de vie ?

L’espace d’une soirée, puis d’une journée, ce hackathon permettra aux participant·es de s’impliquer dans la formulation de propositions novatrices afin de lutter contre les effets dramatiques du changement climatique.

Mardi 10 mars : apéro et rencontre des participants (18h00-20h00)
Mercredi 11 mars : Hackathon pour le Climat (9h00-17h00)

Co-présentation et organisation avec Open Geneva, Le Temps, l’Université de Genève


Discussion avec Olivier Guez : face à l’effroi du XXème siècle
Vendredi 3 avril - 16:00 - Uni Dufour, salle U300

Olivier Guez est scénariste, essayiste et écrivain. Co-scénariste du film Fritz Bauer, un héros allemand (2016), il s’est passionné pour la figure du plus jeune procureur d’Allemagne, pourfendeur de l’impunité des criminels nazis. Dans La Disparition de Josef Mengele (2017), il recompose en romancier l’exil et la traque du médecin d’Auschwitz en Amérique du Sud. Il a également dirigé Le Siècle des dictateurs (2019), une fresque historique de ceux qui sur-instrumentalisent la «peur ambiante du vide». Prenant comme fil rouge le thème de la peur, Isabelle Gattiker évoquera avec l'écrivain ces œuvres.

Discussion modérée par Isabelle Gattiker, directrice du FIFDH

Co-présentation dans le cadre du Festival Histoire et Cité (du 2 au 5 avril 2020)

      

6 mars 2020
  A la Une