Expositions de l'UNIGE

Série de tables rondes

JEUDI 11 AVRIL, de 18H à 19h30

Frontières urbaines: a-t-on touTEs accès à l'espace public?

Malgré certaines avancées, la ville demeure un espace pensé et fait par et pour les hommes. Ainsi, la majorité du budget consacré aux équipements publics et à l’aménagement urbain bénéficie aux hommes, et ceci dès le plus jeune âge. La soirée invite à se poser la question du passage à une ville plus égalitaire, pour que les femmes se sentent légitimes d'occuper l’espace public tout autant que les hommes.

Avec Daniel Zamarbide, architecte (BUREAU) et co-directeur du laboratoire ALICE (EPFL); Héloïse Roman, chargée de projets égalité (Agenda 21 - Ville durable, Ville de Genève); Christine Guillemaut, chargée de projet (Direction démocratie citoyen.ne.s territoires, Ville de Paris); Nicole Surchat, architecte (EPFL) et professeure (HEIA, Fribourg)

Modération: Pauline Vrolixs, journaliste et animatrice à la RTS La Première


MARDI 7 MAI, de 18Hà 19h30

Frontières de genre: la force des images

Au XVIe siècle, la peinture dite de genre apprend aux hommes et aux femmes les normes spatiales et sociales qui leur sont propres: l’espace et les vertus domestiques sont assignées aux femmes alors que l’espace public et les vertus politiques sont réservées aux hommes. Aujourd’hui encore, alors que l’usage de l’espace public par les hommes est rarement contesté, il n’en va pas de même pour les femmes, mais des formes de résistance contemporaine se développent.

Modération: Brigitte Mantilleri, directrice du Service égalité (UNIGE)


MARDI 14 MAI, de 18Hà 19h30

Frontières nocturnes: faire de la nuit un espace safe

Dès leur plus jeune âge, les filles apprennent que la nuit constitue une menace pour leur sécurité et qu’en conséquence, elles doivent adapter leurs comportements. Adultes, elles recourent ainsi à diverses stratégies pour composer avec les comportements sexistes et le harcèlement. La soirée présentera les initiatives récentes entreprises à Genève et en Suisse pour prévenir le sexisme et le harcèlement dans les espaces festifs.


Entrée libre, chaque table ronde est suivie d'un apéritif
Cycle co-organisé avec le Service égalité (UNIGE) et le Service Agenda 21 – Ville durable (Ville de Genève)