À venir

Semaine des droits humains


Capitale humanitaire, Genève accueille depuis 2013 la Semaine des droits humains. Organisée par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, la République et canton de Genève, la Ville de Genève, l’Université de Genève (UNIGE), l'Académie de droit international humanitaire et des droits humains (ADH), la Fondation Martin Ennals et le Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH), la manifestation comprend quatre événements articulés autour du thème des droits humains. L’alma mater accueille ces rendez-vous-clés et fédère ainsi les partenaires pour faire avancer la réflexion sur les droits humains.

Cette année, le choix du thème de la migration s’est imposé avec la volonté d’éviter le traitement des causes, des définitions, de la collaboration internationale ou des bonnes pratiques pour aborder la thématique à partir de la question suivante: le droit de l’État de régler l’immigration est-il totalement souverain ou est-il limité par les conventions relatives au statut des réfugiés (dont celle de Genève de 1951) et les instruments généraux des droits humains?


MARDI 10 OCTOBRE, 18H

Ouverture de la Semaine des droits humains:
cérémonie de la remise du Prix Martin Ennals pour les défenseur-e-s des droits humains

Le Prix Martin Ennals récompense chaque année des personnes qui s’illustrent de manière exceptionnelle dans le combat contre la violation des droits humains par des moyens courageux et innovants. Composé de dix des plus importantes ONGs actives dans le domaine de la protection des droits humains, le jury a retenu cette année les trois finalistes suivant-e-s: Mohamed Zaree (Égypte), FreeThe5KH (Cambodge) et Karla Avelar (Salvador).

Les récompenses seront remises par Kate Gilmore, Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l'homme, et par Mme Sandrine Salerno, Conseillère administrative de la Ville de Genève.

UNI DUFOUR, RUE DU GENERAL-DUFOUR 24 | ENTREE LIBRE

+ d'infos 


MERCREDI 11 OCTOBRE, 18H30

«Lampedusa, au coeur de la crise migratoire»

Conférence de Giusi Nicolini
Ancienne maire de Lampedusa et Linoa

Introduction par François Longchamp
Président du Conseil d'Etat de la République et canton de Genève 

Symboles d’une crise humanitaire, politique et économique sans précédent, les naufrages d’embarcations transportant des migrants irréguliers en Méditerranée font la une de l’actualité depuis maintenant plusieurs années. Les ONG, les nationalistes ou les milieux politiques sont autant d’acteurs, de témoins ou de commentateurs du drame de l’immigration. Au coeur de cette crise, une petite île italienne de 20km2, peuplée par moins de 6000 habitants: Lampedusa.

Conférence suivie d'un débat avec Felipe Gonzáles Morales
Rapporteur spécial sur les droits de l’homme des migrants

Conférence en italien avec interprétation simultanée en français

UNI DUFOUR, RUE DU GENERAL-DUFOUR 24 | ENTREE LIBRE

+ d'infos


MERCREDI 11, 9H - 17H, ET JEUDI 12 OCTOBRE, 9H - 18H

«Migrations, droits et obligations des Etats dans un contexte globalisé» 

A l’occasion d’un colloque scientifique, des experts internationaux échangeront notamment sur les thèmes suivants: les droits humains des migrants: quels instruments, quelle utilité, quelles lacunes; différentes approches de la migration selon les legislations, les pratiques, le respect du droit international.


JEUDI 12 OCTOBRE

Séance des écoles «Non Assistance»

Les élèves du secondaire sont conviés à l'UNIGE pour visionner le documentaire de Caroline Abu Sa’Da et Frédéric Choffat, «Non Assistance» (Suisse, 2016). Alors que des milliers de personnes tentent de trouver refuge en Europe en traversant la Méditerranée, la réponse des Etats est soit inexistante, soit sécuritaire. Pour pallier à cette non-assistance étatique aux personnes en danger, des femmes et des hommes s’engagent de différentes manières, mus par leurs seuls détermination et courage pour essayer d’amener un peu d’humanité dans cette crise sans précédent.

Organisée avec la collaboration du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) et le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport, la projection sera suivie d’une discussion en présence de la conseillère d’Etat, Anne Emery-Torracinta, de la co-réalisatrice Caroline Abu Sa’Da, de Micheline Calmy-Rey, professeure invitée à l'UNIGE et de Jean Zermatten, docteur honoris causa de l'UNIGE, modérée par Isabelle Gattiker, directrice du FIFDH.

30 août 2016
  À venir