Dies academicus

Jeffrey Hedenquist - Biographie

Né en 1954 au Minnesota, Jeffrey Hedenquist débute son parcours académique à l’Université Johns Hopkins avant de décrocher sa thèse en 1983 à l’Université d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, pour ses travaux sur le système géothermal actif de Waiotapu, dans la zone volcanique de Taupo. Cette première contribution majeure sera suivie de nombreuses autres, qui feront de ce chercheur un des grands spécialistes des relations entre gisements métallifères hydrothermaux  et activité magmatique. Entre 1989 et 1998, il devient le premier fonctionnaire non nippon à intégrer le Service géologique du Japon. Depuis lors, il œuvre comme consultant international pour la Banque Mondiale et l’industrie minière, sans oublier ses activités au sein de l’influente Society of Economic Geologists. Il poursuit ses activités d’enseignement et de recherche dans plusieurs universités au Canada, aux Etats-Unis et en Australie. Jeffrey Hedenquist a noué des liens avec Genève et l’UNIGE depuis près de 20 ans, pour y avoir donné cours et conférences, collaboré comme jury de thèse et pour avoir conseillé plusieurs chercheurs et étudiants. Parmi les distinctions importantes reçues au cours de sa carrière figurent la William Smith Medal de la Geological Society de Londres et la Silver Medal de la Society of Economic Geologists.