Dies academicus 2017

Sarah Olivier

Sarah-Olivier.jpgAssistante en histoire médiévale (Faculté des lettres) à l’UNIGE, Sarah Olivier a suivi des études d’histoire à l’Université de Genève et à l’Ecole Normale Supérieure de Paris. En 2017, elle remporte la finale UNIGE, puis la finale suisse du concours francophone de vulgarisation scientifique « Ma thèse en 180 secondes », grâce à la présentation de sa thèse de doctorat. Celle-ci questionne la manière dont l’époque mérovingienne est réinterprétée et transmise à la fin du Moyen Âge (XIVe et XVe siècles) pour légitimer la position des rois de France dans une période troublée.

Sarah Olivier a représenté la Suisse au côté d’Amaël Cohades (doctorant EPFL) à l’occasion de la finale internationale du concours le 28 septembre dernier à Liège (Belgique). Elle a remporté la troisième place face à 19 candidat-e-s provenant d’universités francophones représentant 15 pays.