Dies academicus 2017

Yadh Ben Achour

ben_achour.jpgJuriste tunisien, spécialiste de droit public et des théories politiques islamiques, Yadh Ben Achour a présidé la Haute instance de la Révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique en Tunisie, après la fuite du président Ben Ali. Attaché à la démocratie, à la liberté et l’Etat de droit, il a participé à l’organisation d’élections libres qui lui ont valu le Prix international de la démocratie en 2012. Yadh Ben Achour porte ainsi sur la révolution tunisienne un double regard, celui de l'intellectuel et celui d’un acteur clé de cet événement qui marqua le début du « printemps arabe » en 2010-2011.

Ancien doyen de la faculté des sciences juridiques de Tunis, il est actuellement membre du comité des droits de l'homme des Nations Unies et professeur invité dans différentes universités dont Harvard et Columbia. Yadh Ben Achour intervient également dans le cadre de la formation pour les imams proposée par l’UNIGE en collaboration avec l’Etat de Genève.