Dies academicus 2018

Emmanuel Dalle Mulle

emmanuel-dalle-mulle-1.jpgEmmanuel Dalle Mulle est post-doctorant et coordinateur du projet « The Myth of Homogeneity : Minority Protection and Assimilation in Western Europe, 1919-1939 » au Département d’histoire internationale à l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève (IHEID), dont le but est de comparer les politiques d’assimilation des minorités nationales en Belgique, Espagne et Italie dans l’entre-deux-guerres. Titulaire d’un doctorat en Histoire et politique internationales obtenu en 2015 à l’IHEID pour sa thèse « The Nationalisme of the Rich : Discourses and Strategies of Separatist Parties in Catalonia, Flanders, Scotland and Padania », publiée aux éditions Routledge et récompensée par le prix Pierre du Bois en 2016,

Emmanuel Dalle Mulle a effectué son Bachelor à l’Université de Trieste en Italie, et son Master à l’IHEID à Genève. Intéressé par les questions traitant du nationalisme, et plus particulièrement du nationalisme des régions riches, il a publié de nombreux articles traitant de ces problématiques au cœur de l’actualité, notamment sur l’indépendance de la Catalogne ou le référendum d’indépendance en Ecosse.