Dies academicus 2018

Jean Starobinski

Jean-Starobinski.jpgHistorien des idées et théoricien de la littérature, Jean Starobinski a suivi des études conjointes de lettres et de médecine à l’UNIGE. Après avoir été assistant en médecine interne puis en psychiatrie, il se tourne vers le domaine de l’histoire des idées. Il publie alors Jean-Jacques Rousseau : la transparence et l’obstacle (1958), ouvrage qui lui ouvre les porte de l’enseignement de l’histoire des idées et de la littérature à l’UNIGE. Son intérêt porte notamment sur l’histoire de la psychiatrie et les rapports entre la littérature et les arts. Jean Starobinski développe un comparatisme généralisé qui ne souhaite pas séparer ses preuves de sa théorie.

Ses ouvrages sont aujourd’hui traduits dans une douzaine de langues. Membre notamment de l’Institut de France, de la British Academy et de l’American Academy of Arts and Science, il reçoit de nombreux prix, dont le Prix Balzan (1984), le Prix National de l’Ecrit (1998) ou encore le Grand Prix de la Francophonie décerné par l’Académie Française (1998).