Dies academicus 2020

Françoise Barré-Sinoussi

Sinoussi.jpgSpécialiste en virologie, Françoise Barré-Sinoussi est connue pour avoir découvert le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) responsable du sida, dont la première caractérisation et les premières images paraissent dans la revue Science en mai 1983. Cette prouesse lui vaut, entre autres récompenses, le prix Nobel de physiologie ou médecine en 2008.

Née en 1947 à Paris, titulaire d’une maîtrise en biochimie en 1971 et d’un diplôme d’études approfondies en 1972, Françoise Barré-Sinoussi intègre l’Institut Pasteur et y obtient son doctorat en 1974. Après un séjour d’un an aux États-Unis, elle retourne à l’Institut Pasteur, dans l’Unité dirigée par le professeur Luc Montagnier. La découverte majeure de 1983 marque le début de ses recherches dans le domaine VIH/sida. Toujours à l’Institut pasteur, elle prend la tête de l’Unité Biologie des rétrovirus en 1992 qui devient l’Unité Régulation des infections aux rétrovirus en 2005.

Au cours de la dernière décennie, elle est nommée tour à tour présidente de l’International AIDS Society en 2012, présidente de l’association Sidaction en 2017 et, le 24 mars 2020, présidente du Comité analyse recherche et expertise créé par la Présidence de la République française dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.