La directive de rédaction épicène et inclusive

Autres références

 

L’histoire, la littérature, l’art, les médias et l’université peinent à célébrer les figures féminines. Les grands personnages sont généralement des hommes, état de fait qui donne à réfléchir.

Inscrire femmes et hommes dans les textes d’une manière épicène et non sexiste, équitable pour que la mixité professionnelle et l’excellence se conjuguent dans la société actuelle.

L’Université de Genève, engagée en faveur de l’égalité, encourage la communauté universitaire à montrer la voie.

Pour cela, il est recommandé de concevoir les documents d'emblée comme étant destinés à des femmes et à des hommes afin que chacun et chacune se sentent pareillement considéré-e-s.

Il convient de rappeler ici que les usages du langage écrit, imagé ou parlé font partie des outils assurant l’accession à l’égalité de droit et de fait entre les femmes et les hommes, principe inscrit dans la Constitution suisse.

Règlement relatif à l’usage de la forme féminine des noms de métier, de fonction, de grade ou de titre dans les actes officiels - Conseil d’Etat de la République et canton de Genève

Formation sur la rédaction épicène - Office québécois de la langue française
> banque de dépannage linguistique

 

Conférence d’Éliane Viennot, professeure émérite de littérature française de la Renaissance à l’Université Jean Monnet à Saint Etienne (Fr), 2017

Pascal Gigax lecturer à l'Université de Fribourg
Du sexisme à la langue française et de l’importance du langage épicène. 30 nov 2017, Assises de l’égalité à Lausanne

Souhaitez-vous être dans notre liste de diffusion égalité UNIGE >> Il vous suffit de cliquer ici !

Une erreur sur la page, des liens qui ne fonctionnent pas >> Merci de nous contacter ici