Questions LGBTIQ+ à l'UNIGE

VERS UN MILIEU D’ÉTUDE ET DE TRAVAIL INCLUSIF ET OUVERT À LA DIVERSITÉ

EN RAISON DE L’ORIENTATION SEXUELLE, L’IDENTITÉ ET L’EXPRESSION DE GENRE À L’UNIVERSITÉ DE GENÈVE.

>> lire le rapport

 

Malgré les actions relatives à l’OSIEG (Orientation sexuelle, identité et expression de genre) menées par l’UNIGE, le cadre juridique de l’institution requiert une adaptation car ce dernier demeure encore faiblement imprégné par la thématique LGBT*. Fort de ce constat, il apparaît essentiel que l’UNIGE s’oriente vers un milieu d’étude et de travail inclusif et ouvert à la diversité pour permettre aux personnes qui côtoient l’établissement de vivre sereinement leur OSIEG.
En d’autres termes, « […] l’université se doit d’être un lieu sûr, préventif aux agressions homophobes et transphobes, un acteur important dans la lutte contre les discriminations et demeurer avant tout un symbole d’inclusion […] » (MARKARIAN/MIRANDA). Pour y parvenir, ce travail se veut de mettre en lumière les problématiques et pratiques juridiques ayant une influence sur la situation – parfois précaire – des personnes LGBT* à l’UNIGE tout en proposant un panorama de mesures concrètes à destination de l’institution, dont la modification du cadre réglementaire de l’UNIGE (II), l’adoption d’un memento sur les droits des personnes trans* (III) ainsi que l’amélioration de l’environnement d’étude et de travail pour les familles arc-en-ciel (IV) et plus globalement pour les personnes LGBT* (V).

Ce travail s'inscrit dans une collaboration de la Law Clinic sur les droits des personnes vulnérables et le Service égalité de l'Université de Genève.

>> lire le rapport

Souhaitez-vous être dans notre liste de diffusion égalité UNIGE >> Il vous suffit de cliquer ici !

Une erreur sur la page, des liens qui ne fonctionnent pas >> Merci de nous contacter ici