Actions égalité | Calendrier annuel

Boursières d'excellence

Boursières d'excellences

CEREMONIE DE REMISE DES BOURSES D'EXCELLENCE

Lancé en avril 2008 par le Rectorat, le programme "Boursières d'excellence" porte ses fruits. Au terme de trois procédures, ce sont dix maîtres-assistantes qui ont reçu la distinction "Boursières d'excellence". Leur dossier ont retenu l'attention du jury par la qualité de leur projet, leur passionnante et créative approche de leur discipline, la mobilité dont elles ont fait preuve et la richesse de leur réseau scientifique.

Deux d'entre elles ont d'ores et déjà franchi de nouvelles étapes dans leur parcours, en obtenant un poste à l'étranger ou en décrochant celui de professeure boursières du Fonds national de la recherche.

Lauréates 2014

 

Vendredi 21 mars, quatre chercheuses UNIGE ont été récompensées pour l’excellence de leurs travaux scientifiques et de leurs parcours. Le Rectorat de l'UNIGE décerne les Bourses d'Excellences à:

Laurence Terrier (Faculté des lettres) La mobilité artistique au début de la période gothique (1150-1250)

Elle a reçu le Prix Arditi pour son mémoire de master et soutenu sa thèse en histoire de l’art à l’Université de Genève, L’imitation de l’Antiquité dans le Style 1200. Soutenue en octobre 2011, mention très honorable avec félicitations unanimes du jury. Publication Editions Brepols, Turnholt . Elle fait l'objet d'un bon dossier de publications, son dossier d’enseignement est à développer. Elle est actuellement à la Sorbonne au bénéfice d’une bourse jeune chercheur-e FNS.

Françoise Briegel (Global Studies Institute et Maison de l’histoire) Papiers, registres, cartes: les pratiques d'administration de l'Etat (fiscalité et justice en Savoie, 17e-18e siècles)
Docteure en histoire de l’Université de Genève depuis 2008 ; thèse qui a obtenu la mention très honorable avec les félicitations du jury. Elle a ensuite participé à la création de la Maison de l’histoire. Dans ce cadre, elle réalise un inventaire des compétences historiennes de l’Université de Genève et initié des liens avec des institutions non universitaires de la Cité. En 2009, elle obtient une bourse pour un séjour postdoctoral à l’Université de Berkeley (USA) et ensuite Visiting scholar à l’Université de New York pour 2010-2011.

Marta Gibert (Faculté des sciences) Interface engineering of nickelate heterostructures.

Marta Gibert a obtenu son doctorat en physique des matériaux à l’Université autonome de Barcelone (Extraordinary Doctorate Award) avant de poursuivre avec un postdoc à l’Université de Genève. Marta Gibert est aujourd’hui parmi les meilleur-e-s de son domaine. Elle a été sélectionnée pour un Subside tremplin, un article a été accepté par la rédaction de la revue Nature.

 Gloria Gaggioli (Faculté de droit) La légitime défense dans les conflits armés

Docteure en droit public international de l’Université de Genève, sa thèse brillamment soutenue est publiée chez Pedone. Elle publie souvent avec le professeur Kolb des articles très exigeants. De nombreuses années d’enseignement à son actif, ses compétences juridiques et diplomatiques mais surtout l’expérience pratique de Gloria Gaggioli acquises auprès du CICR constituent un atout supplémentaire pour sa carrière académique, tant au niveau de l’enseignement que du réseau international constitué.

 

Lauréates 2013

Selma AYBEK RUSCA

Selma Aybek Rusca

Projet : Trouble de Conversion: identification de marqueurs objectifs au moyen de quantifications cliniques et de neuroanatomie non-invasive par imagerie cérébrale (IRM)

Rattachement : Faculté de médecine, Département des neurosciences cliniques

Médecin neurologue de formation, Selma Aybek Rusca se destine très tôt à une carrière académique dans l’intention de concilier la prise en charge des malades souffrant de troubles neuropsychiatriques et l’élucidation des mécanismes cérébraux qui sous-tendent ces maladies. Son projet s’intéresse au Trouble Conversion – anciennement appelé Hystérie – , maladie très fréquente et invalidante qui présente plusieurs défis majeurs. En effet, la méconnaissance de cette maladie rend actuellement la prise en charge des malades problématique. Une meilleures compréhension de la cause de cette maladie permettra donc à l'avenir de mieux soigner ces patients.

 

Barbara CHITUSSI

Barbara Chitussi

Projet : Généalogie critique du concept de personnalité

Rattachement : Faculté des lettres, Département de langue et de littérature françaises modernes

Barbara Chitussi est philosophe de formation. Au cœur de son travail se trouve le rapport entre philosophie et pratique dans l’horizon du souci de soi et de la construction de l’identité personnelle. Son projet de recherche relève de l’histoire des idées philosophiques et médicales et de la critique littéraire. Il s’agit de développer une réflexion sur l’évolution et les fondements du concept de personnalité entre le XIX et le XX e siècle, en s’appuyant sur des textes médicaux, psychiatriques, philosophiques et littéraires.

 

 

Alessandra NURISSO

Alessandra Nurisso

Projet : The role of the jiggling and wiggling of atoms in pharmaceutical chemistry: a focus on aging-related disorders

Rattachement : Faculté des sciences, Section des sciences pharmaceutiques

En 2007, Madame Alessandra Nurisso a obtenu le titre de docteur en pharmacie ainsi qu’un prix récompensant ses travaux de recherche dans le domaine pharmaceutique à l’université de Turin (Italie). Grâce à deux bourses européennes Marie Curie, elle a soutenu, en 2010, un brillant doctorat en Biologie Structurale et Nanobiologie à l’université de Grenoble (France). Pendant cette thèse elle a acquis des compétences en modélisation moléculaire et biologie structurale pour la compréhension de processus biologiques et pathologiques. De plus, elle a fait preuve de mobilité. En 2010, elle est engagée comme post-doc et, depuis 2012, comme maître assistante au laboratoire de pharmacochimie de la Section des Sciences Pharmaceutique de l’université de Genève-Lausanne (Suisse). Elle voue une véritable passion pour la recherche (elle est déjà auteure/co-auteure de dix-huit articles scientifiques remarquables) et pour l’enseignement, étant professeure invitée dans différents instituts européens. L’objectif de son projet est la conception in silico de composés capables d’interférer spécifiquement sur l’activité de certaines cibles epigénétiques impliquées dans la dégénérescence existant dans les maladies liées au vieillissement.

Lauréates 2012

Anne VERHAMME

Anne Verhamme

Projet : Etude de la formation et de l'évolution des galaxies par leur émission Lyman-alpha

Rattachement : Faculté des sciences, Département d’astronomie

 

Après des études de physique fondamentale en France d’où elle est originaire, Madame Anne Verhamme a réalisé en 2008 un doctorat à l’Université de Genève, qui a été couronné du prix de la meilleure thèse en astronomie. Elle se rend ensuite à l'Université d'Oxford en Grande-Bretagne, puis à l'Observatoire de Lyon, grâce à une bourse Marie Curie, où elle acquière des compétences en simulations numériques et en analyse d’observations des galaxies lointaines. Cela débouche sur des publications qui sont d’ores et déjà des références dans le domaine de la formation et de l'évolution des galaxies. Son projet de recherche, à mener dans l'équipe du Professeur Daniel Schaerer, est de caractériser les premières générations de galaxies dans l’univers grâce à leur émission Lyman-alpha, afin de pouvoir comparer précisément observations (principalement en Lyman-alpha) et simulations (jusqu'à présent sans transfert Lyman-alpha) des galaxies lointaines.

 

Kristen MARTENS

Kirsten Martens

Projet : Critical Phenomena in Disordered Environments: From Avalanches to Failure Dynamics

Rattachement : Faculté des sciences, Département de physique de la matière condensée

C’est durant ses études de physique, réalisées à Heidelberg, en Allemagne, pays d’où elle est originaire, que Madame Kirsten Martens a réalisé son premier séjour scientifique à l’Université de l’Arizona. En 2009, elle soutenait son doctorat à l’Université de Genève, avec la mention très bien. Faisant preuve de maturité et d’indépendance scientifique, Madame Martens obtient dès 2009 une bourse Marie Curie, pour une recherche à l’Université de Lyon. Très tôt dans sa carrière, Madame Martens a eu l’occasion de présenter ses travaux portant aussi bien sur la formation de pattern dans les phénomènes de précipitation sous champ, que sur des aspects plus formels de physique statique. Ses recherches touchent deux domaines. Celui des « stress materials », qui explose actuellement et a des implications notamment industriels car beaucoup de matériaux sont de cette classe-là et notre société a besoin aujourd’hui de comprendre comment cela fonctionne. Par ailleurs, la physique des interfaces émerge également actuellement et a des applications au niveau industriel aussi.

 

Verena KANTERE

Verena Kantere

Projet : Service Trade in Federations of Computing Clouds

Rattachement : Faculté des sciences économiques et sociales, Institut des sciences de services

Depuis son doctorat, obtenu en 2007 en Grèce en gestion de données, Madame Verena Kantere s’est impliquée dans la recherche sur le nouveau modèle informatique du « cloud computing ». Elle est néanmoins déjà devenue une experte dans la nouvelle spécificité de gestion de données dans le « cloud », ce qui montre bien sa détermination de chercheuse. Durant son parcours postdoctoral, Madame Kantere a fait preuve d’une grande mobilité et est au bénéfice d’un réseau scientifique très étendu. Elle a participé à des conférences de haut niveau et est, d’ores et déjà, l’une des meilleures chercheuses de son domaine. Professeure assistante à Chypre au moment de sa postulation, elle souhaite travailler avec l’Institut des sciences de services qui est au centre d’un vaste réseau entre le secteur privé et les spécialistes académiques du monde entier. La recherche que Madame Kantere se propose de mener met en exergue la complexité du « Cloud Data Management » et la nécessité de prendre le train en marche dans ce domaine de pointe. Le projet propose une recherche sur le commerce des services des données (« data services ») des fédérations de « clouds » privés et mettra en vedette l'interopérabilité des divers nuages privés et proposera un cadre qui permette un maximum de fonctionnalités par le biais de la modélisation, l'identification et l'assortiment des services de données dans les fédérations de nuages privés. Madame Kantere est vive et passionnée et elle démontre une grande capacité à réduire des sujets complexes sous forme de modèles mathématiques de management.

Lauréates 2011

Ana AKRAP

Ana Akrap

Projet : Investigation of Novel Organic Conductors

Rattachement : Faculté des sciences, Département de physique de la matière condensée

Madame Akrap est une experte dans le domaine d'études optiques sous conditions de haute pression. Après des études à l'Université de Zagreb, en Croatie, elle poursuit sa formation en physique expérimentale (transport électrique sous pression) à l'EPFL, où elle obtient brillamment un doctorat en 2008. Pour ensuite faire un postdoc à Brookhaven (Etats-Unis) grâce à une bourse du Fonds national de la recherche scientifique. Madame Akrap a publié dix-huit articles dans des revues à politique éditoriale, la plupart comme première auteure.

 

Marie COHEN

Marie Cohen

Projet : Role of GRP78 and its autoantibodies in cellular invasion

Rattachement : Faculté de médecine, Département de gynécologie et d'obstétrique

Madame Cohen obtient un brillant doctorat en biochimie de l'Université de La Rochelle en 2003, avant d’intégrer le Département de gynécologie obstétrique de l'Université de Genève. Engagée dans plusieurs projets de recherche fondamentaux et cliniques, dont la thématique commune est la protéine chaperon GRP78, elle obtient des fonds lui permettant de développer son équipe et ses projets de recherche sur le cancer de l'ovaire et certaines pathologies de la grossesse.

 

Valérie DUTOIT VALLOTTON

Valérie Dutoit

Projet : A new generation of therapies for GBM: adoptive transfer of T lymphocytes engineered to express a chimeric antigen receptor

Rattachement : Faculté de médecine, Département de médecine interne, Laboratoire d'immunologie des tumeurs

Madame Valérie Dutoit obtient son doctorat à l’Université de Lausanne en 2003 et produit déjà un grand nombre de publications. Depuis 2008, elle est maître assistante au laboratoire d’immunologie des tumeurs du service d’oncologie des Hôpitaux Universitaires de Genève, où elle travaille à la recherche d’une solution thérapeutique à la prolifération des cellules tumorales dans le cerveau. Elle est auteure ou co-auteure de trente-quatre publications (onze en première auteure) dans des revues à politique éditoriale avec d’excellents facteurs d’impact.

 

Sévane GARIBIAN

Sévane Garibian

Projet : Le droit face aux crimes d'Etat. Le traitement juridique national d'un passé dictatorial (Argentine / Espagne)

Rattachement : Faculté de droit, Département de droit pénal

Madame Sévane Garibian est docteure en droit des Universités de Genève et de Paris X (Paris Ouest-Nanterre-La Défense). Sa thèse de doctorat, soutenue à Paris en 2007, est publiée en 2009 aux éditions Schulthess (co-éditeurs LGDJ et Bruylant). Chercheuse associée au Centre de Théorie et Analyse du Droit (Paris X/CNRS), elle est depuis 2008 chargée d'enseignement à l'Université de Neuchâtel et visiting scholar à l'Université de Buenos Aires (ainsi que prochainement à l'Université Pompeu Fabra, Barcelone) où elle mène une recherche postdoctorale financée par le Fonds national suisse de la recherche scientifique. Depuis février 2009, Madame Garibian est en outre qualifiée en France aux fonctions de maître de conférences. Ses travaux font l'objet de nombreuses publications internationales.

http://www3.unine.ch/members/sevane.garibian

Lauréates 2010

Grazia CEREGHETTI

Grazia Cereghetti

Projet : DISC1 : A Link between Schizophrenia and Mitochondrial Dysfunction ?

Rattachement: Faculté de médecine, Département de physiologie cellulaire et métabolisme.

Originaire du Tessin, Madame Cereghetti a obtenu son doctorat en biochimie et biophysique à l’ETH de Zürich en 2001. C’est grâce à son approche novatrice des mécanismes neuro-dégénératifs et à sa capacité à faire face aux difficultés méthodologiques et techniques que plusieurs collaborations fructueuses ont été développées au cours de son doctorat et par la suite, en Italie et en Suisse. Elle réalise deux post-doctorats à Padoue, en Italie, dont l’un est financé par le Fonds national de la recherche scientifique et se déroule dans le laboratoire du Professeur Scorrano. En 2008, elle poursuit ce post-doctorat à l’Université de Genève, dans le laboratoire (dynamique des mitochondries) du Professeur Scorrano, nouvellement nommé à Genève.

 

Anita KONZELMANN ZIV

Anita Konzelmann Ziv

Projet : Self-Evaluation : The Quest for Wisdom.

Rattachement : Faculté des lettres, Département de philosophie.

Madame Anita Konzelmann Ziv a soutenu sa thèse de doctorat à Genève en 2005. Depuis lors elle a rempli une position post-doctorale à l’Université de Bâle grâce à un financement du Fonds national pour un projet de recherche sur l’intentionnalité collective. Madame Konzelmann Ziv a noué de nombreux contacts scientifiques, notamment à Constance, à Manchester, à Helsinki et avec le groupe NCCR en sciences affectives rattaché à Genève. Depuis 2007, elle a publié une monographie et plusieurs articles dans les domaines de la théorie de la connaissance et de l'intentionnalité collective. Une monographie intitulée « Shared Feeling » et un volume édité «Self-Evaluation - Affective and Social Grounds of Intentionality» sont en préparation.

http://www.unige.ch/lettres/philo/collaborateurs/konzelmann.php

 

Olesya PANASENKO

Olesya Panasenko

Projet : Machinery Responsible for Protein Degradation in Eukaryotes, namely the Proteasome.

Rattachement: Faculté de médecine, Département de microbiologie et médecine moléculaire.

Après une thèse en 2004 en Russie, son pays d’origine, Madame Panasenko a été engagée comme post-doctorante à l’Université de Genève en 2005. A noter qu’au moment de son arrivée à Genève, Madame Panasenko avait déjà à son actif des publications dans des revues internationales et des séjours à l’étranger réalisés durant sa thèse. Depuis 2005, plusieurs articles ont été publiés suite aux recherches menées dans le laboratoire de la Professeure Collart. Elle a rapidement développé ces recherches de façon de plus en plus indépendante, ce qui a finalement abouti à la publication d’un article en premier auteur en 2006.

Lauréates 2009

hélène Béa

Hélène BEA

Projet: Nanoscale study of multiferroic domain wall behavior in magnetoelectric BiFe03 thin films.

Rattachement: Faculté des sciences, Département de physique de la matière condensée

Hélène Béa a soutenu sa thèse en 2007 à l’UMR/CNRS/Thales, en France, pour laquelle elle a reçu un prix. En 2008, elle obtient la distinction Boursière d'Excellence.

En 2009, elle obtient un poste de maître de conférence / chaire CNRS au laboratoire INAC/Spintec de Grenoble et quitte l'Université de Genève.

 

Narly GOLESTANI

Narly Golestani

Projet: Language and the brain: experience-dependant plasticity in experts.

Rattachement: Faculté de médecine, Laboratoire de cartographie des fonctions cérébrales.

Madame Golestani a soutenu sa thèse en psychologie clinique, à l’Université McGill de Montréal, Canada, en 2002. En parallèle à sa formation clinique, elle fait de la recherche fondamentale à l'Institut neurologique de Montréal (MNI) dans le domaine des neurosciences cognitives du language. Elle a ensuite réalisé un séjour post-doctoral à l’Inserm en France. En 2005, elle est devenue Senior Fellow à l’University College de Londres. Dès 2008, elle est maître-assistante à l’Université de Genève.

Madame Golestani obtient en 2010,le poste de professeure boursière du Fonds national de la recherche.

 

Elsa LEGITTIMO

Elsa Legittimo

Projet: Mythes, contes et légendes d'après une ancienne collection de textes bouddhiques indiens conservée en traduction chinoise.

Rattachement: Faculté des lettres, Unité d'histoire des religions

Madame Legittimo a obtenu son doctorat en 2006 à l’International College for Postgraduate Buddhist Studies de Tokyo avec la plus haute distinction. Pour son domaine de recherche, le bouddhisme, elle a acquis au cours de sa formation des compétences spécialisées en langues orientales (Japonais, Chinois classique, Sanskrit et Pali). Pendant ces études doctorales elle a été conférencière à l’Université de Zurich, et depuis 2006 chercheuse invitée à l’École française d'Extrême-Orient (EFEO) à Tokyo, ainsi que chercheuse du Fonds national suisse à la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich. Elle a intégré l’Unité d’histoire des religions de l'Université de Genève en septembre 2009.

Souhaitez-vous être dans notre liste de diffusion égalité UNIGE >> Il vous suffit de cliquer ici !

Une erreur sur la page, des liens qui ne fonctionnent pas >> Merci de nous contacter ici