Projet Interrégional Laboratoire de l’Egalité – PILE

Formatrices et formateurs

Plusieurs formations franco-suisses dans le cadre de PILE visent à sensibiliser les enseignant-es, les formatrices et les formateurs aux stéréotypes de genre avec un accent mis sur les sciences biomédicales et naturelles.

Théatre forum - cours de Klea - 16.05.jpgUne intervention interactive théâtrale pour se former à la diversité

La compagnie de théâtre Les Comédiens Associés est venue animer un théâtre-forum jeudi 16 mai 2019 dans le cadre du cours « Comprendre et combattre les préjugés à l’Université ».

Trois membres de la compagnie de théâtre ont mis en place cette forme d’intervention interactive : Claire Marsollier modérait le forum et créait le dialogue avec l’auditoire, tandis que les deux comédiens (Matthieu Verbeke et Juliette Paire)  jouaient différentes scénettes. Ces dernières mettaient en scène des situations et des discussions de la vie quotidienne, autour des questions d’égalité femmes-hommes, de discriminations, de harcèlement, d’homophobie.  Plusieurs étudiant-e-s ont été invité-e-s à rejoindre la scène et à participer à la pièce interactive. Ces scénettes ont permis de donner la parole aux étudiant-e-s présent-e-s, afin qu’ils/elles puissent exprimer leur avis sur les situations jouées. Ces échanges ont amené les étudiant-e-s à réfléchir en profondeur aux thématiques abordées dans le cours.

HP_1140x855_SexeGenreSexualites_060319.jpg

Formation continue | Savoirs biomédicaux et sociologiques pour déconstruire les stéréotypes liés au sexe, genre, sexualité

Le 7 mars 2019, une formation continue d’une journée a été organisée. Cette formation a proposé un regard académique pluridisciplinaire au travers des résultats d’études récentes en sciences de la vie, médicales et sociales, sur les enjeux de la triade sexe, genre, sexualité liés à la santé des jeunes.

Plus de 270 professionnel-les travaillant avec les jeunes et dans un milieu scolaire ont participé à cette formation dont une délégation des enseignant-es de la Franche-Comté. >> Page dédiée à l'événement

TB.jpg

 

 

Atelier de formation en anglais |Whar does gender have to do with sciences?

Déconstruire les stéréotypes liés aux filles en sciences

Tomas Brage, professeur de physique à la Lund University en Suède, a présenté un cycle d'interventions intitulé "Quel lien entre le genre et les sciences naturelles?" - en février 2018 - devant les enseignant-es de mathématiques et de sciences du Canton de Genève. Plus de 80 enseignant-e-s ont participé à cette formation. Tomas Brage combine les études de la psychologie et de l'anthropologie avec ses expériences personnelles en tant que professeur de physique afin de révéler les biais de genre et la manière dont ceux-ci peuvent être abordés.

Evénement organisé sur l'initiative du Service égalité UNIGE conjointement avec le décanat de la Faculté des sciences et la Commission égalité de la Faculté des sciences.

 

 

 

 

 test_html_813069e9a13a8b94.jpg
Former les enseignant-e-s à la gender innovation 

Le 30 juin 2017, lors d'une conférence à l'UNIGE destiné entre autre aux enseignat-e-s la professeure Londa Schiebinger de l’Université Stanford, a montré comment l’intégration du genre en tant qu’outil de recherche dans les sciences de la vie peut sauver des vies, éliminer les biais et mener à de nouvelles découvertes. Dans le cadre de cet événement, trois chercheuses suisses (Antoinette Pechère-Bertschi, professeure à l’Université de Genève ; Carole Clair Willi, professeure à l’Université de Lausanne et Caroline Vandevyver, directrice du Service Recherche à l’EPFL) ont également présenté les recherches effectuées sous la perspective de genre en Suisse.

>> Entretien avec la professeure Londa Schiebinger 

>> Vidéo de la conférence

 

test_html_229dd6d25352171f.png

 

 Elle était une fois
Violence de genre : former les enseignant-es

Le 25 novembre 2016, en collaboration avec le DIP et l'IUFE, l'équipe égalité PILE a mis sur pied la journée de formation «Violences de genre et école, de quoi parle-t-on ?» à l'UNIGE.
L’objectif de cette formation était de présenter les recherches concernant les questions de violences scolaires en rapport au genre - violences sexistes et sexuelles - et de concevoir ensemble des outils de gestion et d’actions, ainsi que des projets au sein de différents établissements afin de lutter toute forme de discrimination en raison du sexe, orientation sexuelle ou identité de genre.
Cette journée de formation s’est tenue dans le cadre de la Biennale du genre et plus de 100 enseignant-es du réseau genevois ont participé. 

 >> Programme complet de la Biennale du genre 2016

 

 

Souhaitez-vous être dans notre liste de diffusion égalité UNIGE >> Il vous suffit de cliquer ici !

Une erreur sur la page, des liens qui ne fonctionnent pas >> Merci de nous contacter ici