Evénements

Nouvelle directive : Rédaction épicène et inclusive

 

>> Accéder à la directive UNIGE dans le Memento (2.02.2020)

 

En accord avec ses textes de lois, chartes et règlements, l’Université de Genève (UNIGE) décide d’adopter une rédaction inclusive et épicène dans l’ensemble de ses documents officiels, nouveaux ou en révision, en particulier dans ses règlements, directives, rapports, offres d’emploi.

Elle promeut également la rédaction épicène et inclusive dans l’ensemble de sa communication (journaux, magazines, newsletters, sites internet).

Elle encourage l’utilisation du langage épicène et inclusif dans toute communication interpersonnelle (email, courrier).

Au-delà de l’écriture inclusive et épicène l’UNIGE promeut une communication globale épicène, inclusive et sans biais de genre. Pour ce faire, elle veille notamment :

  • aux visuels et images utilisés dans les différents supports de communication ;
  • à une représentation équilibrée entre expertes et experts lors de colloques scientifiques, de conférences ou de grandes manifestations universitaires ;
  • à communiquer par oral sans biais de genre ;
  • à rédiger sans biais de genre, notamment dans les biographies, portraits, remerciements et articles.

 

>> Accéder à la directive UNIGE dans le Memento (2.02.2020)


Autres chartes à consulter

Guide épicène, HES-SO

Ouvrages à lire

La rédaction législative et administrative inclusive: La francophonie entre impulsions et résistances, Actes Journée CETEL, dir.professeur A. Flückiger, éd. Stämpfli Verlag AG, Berne, 2019.

Le langage inclusif : pourquoi, comment par Eliane Viennot, Raphaël Haddad et Chloé Sebagh, iXe, 2018.

Assessing the impact of gender grammatization on thought : A psychological and psycholinguistic perspective par Sato, Oetl & Gygax, Osnabrücker Beiträge zur Sprachtheorie, 2017.

L’égalité s’écrit, guide de rédaction épicène, Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes du canton de Vaud, Lausanne, décembre 2007.

Directive relative à l’application du Règlement relatif à l’usage de la forme féminine dans les noms de métier, de fonction, de grade ou de titre dans les actes officiels (B 2 05.13), UNIGE, mai 2003.

Guide romand d'aide à la rédaction administrative et législative épicène, Etat de Genève, 2001.

Le nouveau dictionnaire féminin-masculin des professions, des titres et des fonctions par Thérèse Moreau, Metropolis, 1999.

Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin par Eliane Viennot, iXe, 1999.

 

 

Les journalistes suisses

Charte d'égalité des genres, le Temps 2019
Image de femmes - langage d'hommes (2015)

Pour les juristes
Guide de rédaction des textes législatifs et réglementaires

 

Souhaitez-vous être dans notre liste de diffusion égalité UNIGE >> Il vous suffit de cliquer ici !

Une erreur sur la page, des liens qui ne fonctionnent pas >> Merci de nous contacter ici