Accueil

Vice-recteur Michel Oris


Dicastères :
Ressources humaines, Recherche, Welcome Center

Michel Oris a obtenu un doctorat en Histoire en 1991 à l’Université de Liège, et a occupé différents postes de chercheur au sein du Fonds National belge de la Recherche Scientifique. Il est professeur ordinaire à l’Université de Genève depuis mars 2000, à la Faculté des Sciences de la Société. Il enseigne la démographie, l’histoire économique et sociale et la socioéconomie. Jusqu’à son entrée au Rectorat à la mi-juillet 2015, il était directeur du Centre interfacultaire de Gérontologie et d’Etude des Vulnérabilités et codirecteur du Pôle National de Recherche « LIVES. Surmonter la vulnérabilité. Perspectives du parcours de vie ».

Il a aussi fondé et dirigé la formation en Socioéconomie à l’Université de Genève. Il est président de l’Association Internationale des Démographes de Langue Française ainsi que de la Société de Démographie Historique. Ses recherches portent sur les inégalités avec une emphase sur les conditions de vie et de santé des personnes âgées, les injustices face à la mort, les interactions entre trajectoires individuelles et dynamiques des structures sociales, entre vulnérabilités et parcours de vie.


 

Departments: Human Resources, Research, Welcome Center

Michel Oris earned his doctorate in History in 1991 at the University of Liège, and occupied a number of research posts through Belgium's Fund for Scientific Research. Since March of 2000 he has been a full professor at the Geneva School of Social Sciences at the University of Geneva. He teaches Demography, Economic and Social History, and Socioeconomics. Before joining the Rectorate in mid-July of 2015, he was the director of the Interdisciplinary Center for Gerontology and Vulnerability Studies and codirector of the Swiss National Centre of Competency in Research "LIVES. Overcoming Vulnerabilities. Life Course Perspectives".

He also founded and directed the Socioeconomics program at the University of Geneva. He is president of the Association Internationale des Démographes de Langue Française and the Société de Démographie Historique. His research focuses on inequalities, with an emphasis on the living and health conditions of the elderly, injustices regarding death, and interactions between individual trajectories and the dynamics of social structures, and between vulnerabilities and life courses.