Accueil

Vice-rectrice Brigitte Galliot


Dicastères : Ressources humaines, Recherche, Welcome Center

Après un doctorat en médecine obtenu à Paris, sa ville natale, Brigitte Galliot, née en 1956, entame sa carrière professionnelle aux hôpitaux universitaires de Strasbourg qu’elle rejoint en 1982 en tant qu’interne en pédiatrie d’abord, en biochimie ensuite. En parallèle, elle entreprend des études en sciences qui la mèneront à un second doctorat, en biologie moléculaire, dont le sujet de thèse porte sur les gènes architectes, impliqués dans le développement de l’embryon. Dès 1989, elle travaille à Heidelberg, en Allemagne comme post-doctorante puis comme cheffe de projet. Là, elle s’intéresse au modèle de l’hydre, ce curieux organisme que l’on trouve dans nos étangs, dont les capacités étonnantes de régénération ont été découvertes au XVIIIe siècle par le mathématicien genevois Abraham Trembley.
Elle rejoint finalement l’Université de Genève en 1993, où elle crée son groupe dans le Département génétique et évolution de la Faculté des sciences, grâce à une bourse Marie Heim-Vögtlin du FNS. Nommée professeure associée en 2009, elle sera la première femme à rejoindre le décanat de la Faculté des sciences en juillet 2014, dont elle a été la vice-doyenne pendant quatre ans. En mai 2018, elle a été nommée vice-rectrice de l’Université de Genève et elle a pris ses fonctions le 1er août.


 

Departments
: Human Resources, Research, Welcome Center

 

After earning her medical doctorate in her native Paris, Brigitte Galliot, born in 1956, began her professional career at Strasbourg University Hospital starting in 1982, first as an intern in Pediatrics and later in Biochemistry. At the same time, she undertook studies in the sciences that led to a second doctorate, in Molecular Biology, with a thesis on the architect genes involved in embryonic development. Starting in 1989, she worked in Heidelberg, Germany, first as a postdoctoral researcher and then as a project manager. There she became interested in the hydra, a curious organism found in local ponds, whose astonishing capacities for regeneration were discovered in the 18th century by Geneva mathematician Abraham Trembley.
She joined the University of Geneva in 1993, creating her group in the Department of Genetics & Evolution of the Faculty of Science thanks to a Marie Heim-Vögtlin grant from the Swiss National Science Foundation (SNSF). Named Associate Professor in 2009, in July 2014 she became the first woman to join the Dean’s Office of the Faculty of Science, serving as the Associate Dean for four years. In May 2018 she was named Vice-Rector of the University of Geneva, effective August 1st