Titre_Colloque_Expertise.png

PROGRAMME      INSCRIPTION à renvoyer avant le 28 novembre

L'expertise psychiatrique légale: passé, présent, défis futurs:

Conformément aux législations civiles, pénales et administratives actuellement en vigueur, l’expertise psychiatrique joue un rôle crucial dans maints processus décisionnels. Dès lors qu’il est sollicité, l’avis de l’expert·e psychiatre n’est cependant pas une pièce au dossier ou un élément de preuve comme un autre. La psychiatrie légale est historiquement liée au développement de l’État de droit, mais les conséquences d’un diagnostic particulier, d’une recommandation spécifique peuvent marquer lourdement le destin des expertisé·e·s, notamment en matière d’atteinte aux libertés individuelles. Afin de faire le point sur les apports, les défis et les difficultés de l’expertise psychiatrique, nous souhaitons inviter les professionnels, les praticiens ainsi que les chercheurs et chercheuses en sciences humaines à une discussion interdisciplinaire.

L’organisation de cette rencontre s’inscrit dans le cadre du Programme national de recherche « Assistance et coercition : passé, présent et avenir » (PNR 76). Ce programme prolonge et approfondit les études consacrées depuis plusieurs années aux politiques suisses de coercition à des fins d’assistance, aux pratiques d’aide sociale et à leurs effets sur les personnes concernées. En son sein, deux recherches interrogent le rôle joué par l’expertise psychiatrique comme interface entre soins et sécurité publique sur une chronologie ample (1760-1985), en comparant les normes et les pratiques expertales dans les cantons de Genève et de Vaud dans les procédures civiles et pénales.

Investiguer le passé vise à documenter les évolutions juridiques, sociales et éthiques dans le respect des droits de la personne, mais aussi à en interroger les obstacles et les problèmes actuels. Pour ce faire, une mutualisation des réflexions est attendue entre les chercheurs et les professionnels. De sorte que des recommandations pour l’avenir puissent se fonder à la fois sur des résultats scientifiques et sur des propositions émanant des milieux impliqués au quotidien dans ces procédures.

Organisation:

Dr. Marco CICCHINI (UNIGE), Prof. Cristina FERREIRA (HESAV),

en collaboration avec Prof. Philippe DELACRAUSAZ (Institut de Psychiatrie Légale-CHUV, UNIL),  Prof. Jacques GASSER (Institut de Psychiatrie Légale-CHUV, UNIL) et Prof. Michel PORRET (UNIGE)

Université de Genève - Haute Ecole de Santé du Canton de Vaud - Centre Hospitalier Universitaire Vaudois - Damoclès

Avec le soutien du FNS (PNR76), en partenariat avec le Musée d'Yverdon et région

Personnes de contact pour l'organisation du colloque: Marco Cicchini - Cristina Ferreira