Événements passés

Histoires et mémoires LGBTIQ+ : imaginer l’archive du futur

 
Mots de bienvenue :
Alfonso Gomez (il), conseiller municipal de la Ville de Genève
Yves Flückiger (il), recteur de l'Université de Genève
Lorena Parini (elle), professeure honoraire, Université de Genève
Daniela Solfaroli Camillocci (elle), professeure associée, Maison de l'Histoire
 
Intervenant-e-x-s : Élise Escalle (elle), doctorante, Université Paris NanterreThierry Delessert (il), chercheur, Université de Lausanne Clém Künzler (iel), artiste, travailleur-se social-e, formé-e en anthropologieIsabelle S.D. Sentis (elle/iel), performeuse et chercheuse, collectif « Notre histoire compte » 
 
Modération : Carolina Topini (elle), Institut des Études genre, Université de Genève, Taline Garibian (elle), Maison de l’Histoire, Université de Genève

 

Où finissent les lettres d’amour ? Que faire de nos vieilles banderoles ? Faut-il archiver nos sex-toys ? Comment garder trace de nos performances ? Faut-il numériser nos vieilles cassettes et mettre nos mégaphones en vitrine ?

Cette table ronde se veut l’occasion d’explorer ces questions et de (re)penser collectivement les pratiques de conservation, de valorisation et de transmission du patrimoine matériel et immatériel des (sub)cultures LGBTIQ+.
Elle sera introduite par une performance poétique de Klimte*, artiste queer.

Cet événement est proposé par la Ville de Genève, l’Institut des Études genre et la Maison de l’Histoire de l’Université de Genève, et l’association Lestime. Il s’inscrit dans le cadre du projet « Mémoires LGBTIQ+ » de la Ville de Genève. Plus d’informations : www.geneve.ch/memoireslgbt

Infos sur le projet de Lestime : « Notre histoire compte »
https://www.lestime.ch/activites/ateliers/