L'équipe

Carina Roth

Photo
Carina ROTH

Maître assistante

Uni-Bastions, B204
022 379 79 09
Courriel


Carina Roth est spécialisée dans l'histoire des religions japonaises, en particulier le shugendô 修験道 (la “Voie des pouvoirs par la pratique”), un courant religieux qui regroupe en un système cohérent les nombreuses traditions religieuses, principalement ascétiques, liées aux montagnes au Japon. Elle a longtemps travaillé sur la période médiévale, et s’intéresse plus récemment à l’époque contemporaine. Ses derniers projets ont porté sur la figure d’En no Gyôja 役行者, le fondateur traditionnel du shugendô, et sur les divers aspects d’une “religiosité diffuse” au Japon, prenant pour exemple le développement d’une pluralité de discours mettant en scène une “écologie spirituelle”.

Actuellement, ses recherches portent sur l’évolution des “vieilles de la montagne” (yamauba 山姥) au Japon, personnages cumulant divers rôles transgressifs et liminaux selon les époques. En parallèle, elle s’intéresse aux rites autour des avortements et de la mort périnatale (mizuko kuyô 水子供養), tant au Japon qu’ailleurs en Asie et en Occident.

 

Domaines de recherche

  • Histoire des religions japonaises
  • Histoire et culture du Japon classique et médiéval
  • Shugendô
  • Religion, spiritualité et environnement

Thèse

Au-delà des montagnes. Une étude de l’imaginaire religieux dans le Japon médiéval à travers le Shozan engi (fin XIIe siècle). Université de Genève, Département ESTAS, 2014.

Publications académiques

Defining Shugendō: Critical Studies in Japanese Mountain Religion. Andrea Castiglioni, Fabio Rambelli, Carina Roth (dir.). Bloomsbury Academic, Bloomsbury: London/New York, 2020 (https://www.bloomsbury.com/us/defining-shugendo-9781350179394/).

“En no Gyōja”. Brill's Encyclopedia of Buddhism, volume 2. Brill. Leiden, 2019.

“Essays in Vagueness: Aspects of Diffused Religiosity in Japan”. In Invisible Empire : Spirits and Animism in Contemporary Japan. Fabio Rambelli (dir.), Bloomsbury : London/New York (à paraître), 2019.

“Jusqu'au bout de soi: l'ascèse de la Grotte de Shō (Shō no iwaya 笙の岩屋) dans le Japon central”. Association française d’ethnologie et d’anthropologie (AFEA), 2017.  (https://demesure.sciencesconf.org/156881/document).

Les mandalas du bouddhisme ésotérique au Japon : le mandala de la Matrice et du Plan du diamant". Communauté thématique Histoire euro-méditerranéenne (HEMED)]. Contribution au module d’enseignement 2015-2016, coordonné par l’Université du Maine, Le Mans, France, 2015. (http://hemed.univ-lemans.fr/cours2014/fr/co/module_entier_17.html).

“Tribulations d'une divinité shintō-bouddhique sous la Restauration de Meiji”. Rites, hiérarchies, Françoise Briegel, Sébastien Farré (dir.). L'Equinoxe, Georg, Genève, 2010 : 89-102.

“Montagnes volantes et mandalas : vers une géographie sacrée dans le Japon médiéval à partir d'un document fondateur du shugendô”. Etudes asiatiques LXII-1, 2008 : 375-385.

“Where Mountains Fly: The Honji-suijaku mechanism in Japan”. Etudes asiatiques LVIII-4, 2004 : 1073-1083.

Autres publications 

"Présence des yōkai". La Couleur des jours, journal trimestriel, Genève. Article commandité dans le cadre d'une collaboration entre La Couleur des jours et le Festival Histoire et Cité piloté par la Maison de l'histoire, 2020.

Where Mountains Fly (DVD). Film (documentaire et animation) fondé sur le Shozan engi et la pratique contemporaine du shugendō.Réalisé par Sandra Roth et Carina Roth (compte-rendu de Paul Swanson, Japanese Journal of Religious Studies n° 37/2, 2010).

Saisons de Beyrouth. Préface de Salah Stétié. L'Harmattan, Paris, 2009.

 

 


L'équipe