Les grandes conférences de la Maison de l'histoire

Thomas Römer, "Will we survive? Une histoire de la fin du monde" (06.12.2012)

La fin du monde est une fois encore annoncée, cette fois pour le 21 décembre 2012. L’angoisse d’une grande catastrophe est aujourd’hui plus pressante que jamais. Guerres nucléaires, changement climatique, crise financière, autant de variantes d’un discours qui annonce l’apocalypse. Mais cette prophétie n’est pas nouvelle. Quelle est la différence entre l’Armageddon biblique, le récit du Déluge, et les formes modernes qu’ont prises de tels discours ? En quoi ces apocalypses anciennes concernent-elles l’humanité d’aujourd’hui ? La fin du monde est-elle encore à venir, ou a-t-elle déjà eu lieu ? Telles sont quelques-unes des questions sur lesquelles Thomas Römer, professeur au Collège de France, nous inviter à réfléchir.

Dans le cadre du cycle de conférences Histoire vivante, la Maison de l'histoire, en collaboration avec la RTS, anime chaque année trois rencontres autour de problématiques actuelles. Les préoccupations de notre société sont nombreuses, parfois angoissantes ou simplement intrigantes. Elles ne sont pas pour autant toujours nouvelles. Faire dialoguer, par la voix d'historiens de grande renommée, passé et présent, et ainsi mieux comprendre les spécificités de notre présent, tel est le but du cycle de conférence Histoire vivante de la Maison de l'histoire.

Affiche de la conférence